Comme le lynx, le loup est un mammifère sauvage très populaire qu’on retrouve dans l’écosystème. C’est une créature très sociale qui vit en meute. Le loup est incroyablement charismatique et fascinant. Il se caractérise par sa grande force et son intelligence. Il suscite tour à tour admiration et crainte chez les hommes qui le traquent sans cesse et de façon cruelle. Voici un article qui vous permettra d’en savoir un peu plus sur cette espèce.

L’univers du loup

C’est un animal exceptionnel qui se distingue des autres animaux par ses caractéristiques et son mode de vie.

Qu’est-ce-qui caractérise le loup ?

Il s’agit d’un mammifère carnivore comme le chacal. Il appartient à la famille des canis lupus. Cette espèce regroupe plusieurs sous-espèces dont font partie les chiens qui sont de bons animaux domestiques. Les loups sont d’excellents coureurs et de gros prédateurs hors pair ; ce qui fait d’eux des animaux domestiques. Ce sont des animaux qui sont toujours à la recherche de nourriture. Aussi, sont-ils les animaux les plus redoutés dans les forêts.

En général, un loup mesure entre 80 et 85 centimètres de haut et a entre 105 et 180 pouces de long. Le poids du loup n’excède généralement pas 38 kilos. Toutefois, selon des études scientifiques, le poids de certains loups peut aller jusqu’à 80 kilos. Le poids de ces canines dépend donc de la sous-espèce dont il est question et de son lieu d’habitation.

Ainsi, les plus petites sous-espèces de loup mesurent 26 pouces de hauteur environ et pèsent moins de 20 kilogrammes. Elles habitent les régions désertiques du Moyen-Orient. Par contre, les plus grandes sous-espèces de loups peuvent aller jusqu’à 96 centimètres de hauteur des épaules. Leur poids avoisine les 79 kilogrammes. Ces spécimens vivent en Asie du Nord et en Amérique du Nord.

Autre distinctif de l’animale

Les loups sont des bêtes qui émettent différents types de hurlements qui apparaissent comme des empreintes digitales pour les hommes. Ainsi, il arrive que les loups hurlent pour indiquer leur emplacement et rallier le troupeau. Les loups peuvent aussi hurler pour manifester leur affection ou revendiquer un territoire qui est le leur.

Le loup gris possède une fourrure hivernale assez dense et duveteuse. Il a un sous poil court et un poil de garde long et grossier. Le loup perd la majorité de ses sous-poils de garde au printemps et ceux-ci repoussent à l’automne. C’est un spécimen qui est doté d’un museau puissant avec des oreilles couvertes de poils courts. La couleur du pelage des loups varie. Elle peut aller du blanc au blond. On rencontre également des loups au pelage ocre, gris, brun ou noir.

Quel est le mode de vie du loup ?

Le loup fait partie des mammifères qui vivent sur terre depuis de longues années. Ce sont des animaux qui étaient beaucoup plus nombreux en Amérique du Nord, en Eurasie et au Moyen-Orient.

Aujourd’hui, ils sont répandus sur presque tous les continents. Notamment, le continent d’Asie, d’Amérique, d’Afrique et d’Europe. Vous les trouverez également dans les régions où on retrouve des forêts abondantes. Le loup s’installe aussi là où il y a de nombreux arbres et d’espaces pour courir, chasser et interagir avec d’autres spécimens.

Par ailleurs, le loup vit en meute. Ces meutes de loups sont très hiérarchisées. Les loups sont gouvernés par un mâle dominant appelé alpha et une femelle ou louve appelée alpha. Le mâle dominant et la louve alpha sont les seuls à se reproduire dans la meute. Les subordonnés dont bêta et oméga, les loups adolescents et les louveteaux font également partie des meutes de loups. Le plus souvent, les troupeaux de loups regroupent entre 6 et 7 spécimens qui chassent et qui vivent ensemble. C’est aussi une occasion pour les louveteaux d’apprendre à chasser.

Le loup : une espèce en voie d’extinction

Certes, le loup ne figure sur aucune liste des animaux en voie d’extinction. Toutefois, l’animal est quand même considéré comme un spécimen en danger. Pour cause, plusieurs sous-espèces ou de la descendance de spécimens de loup sont éliminées chaque jour. Les principaux coupables sont les hommes pour qui il est le meilleur gibier capable de préserver le pastoralisme. Ainsi, ils sont régulièrement abattus par les bergers. C’est en réalité pour protéger leur bétail et éviter toutes attaques de loups. De plus, la cohabitation entre le lynx, le bison, le serpent et le loup est un véritable bras de fer.

Plusieurs actions sont menées par l’office national de la chasse pour la protection des troupeaux de loup en France. Aussi, pour aider l’office national de la chasse, chaque parc animalier joue également sa partition.

De quoi se nourrissent les loups ?

Le loup a un régime alimentaire spécifique. Ainsi, son régime alimentaire est composé essentiellement de viande. Il a un odorat très développé qui lui permet de repêcher sa proie même à des kilomètres. Ainsi, il choisit sa proie parmi les proies suivantes : la biche, les chèvres, les brebis et les moutons. Sur la liste des proies du loup, il y a aussi les rennes, élans, bisons, chevaux, jaguar et les saumons. Les phoques, les oiseaux, le mouflon, le cerf, les ongulés et les baleines sont également des proies préférées des louves. Ainsi, lorsque vous voyez les carcasses de cerf, de brebis, de moutons, de mouflons ou de biche, la probabilité qu’un loup soit dans les parages est souvent forte. Toutefois, le loup mange la proie qu’ils trouvent dans la zone où il se trouve.

Les espèces de loups existants

Il existe en général deux sous espèces de loups dont le loup éthiopien ou canis simensis. Cette espèce vie dans les montagnes éthiopiennes et comprend environ 500 spécimens. La deuxième espèce est le loup gris ou Canis Lupus. C’est une espèce de canidé dont fait partie le loup arctique.  Le loup gris est constitué de plusieurs sous-espèces sauvages, domestiques ou férales. Nous avons par exemple le loup gris commun, le loup arctique, le chien, le dingo et le chien chanteur. La domestication et le marronnage ont permis à cette espèce de canidé d’atteindre tous les continents.

Le loup gris ou loup commun est un chien qui vit en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Avec ses poils épais, la grande majorité des loups de la planète appartient à cette espèce. On en dénombre 250 000 spécimens pour 40 sous-espèces dans l’hémisphère Nord dont le loup Gévaudan, le loup-garou et le loup-cervier.

La symbolique du loup

Le symbolisme du loup diffère d’une région à une autre et d’une culture à l’autre.

Signification du loup de façon générale

La symbolique du loup nous invite à prendre le contrôle de notre vie avec harmonie, la soumission et la discipline. Le loup symbolise aussi la force et la nature d’un gros prédateur habile. C’est aussi l’expression de la fidélité et l’attachement à la famille. L’animal est en outre le symbole de la capacité à rester ensemble et la loyauté envers les autres. Il traduit également la socialité.

De même, la symbolique nous indique que notre esprit recherche la paix, le statut et la soumission. Aussi, lorsque les loups coyotes apparaissent dans votre vie, cela signifie que vous devez vous habituer à votre situation actuelle. Les loups coyotes sont donc porteurs de message précis.

Aussi, le loup est-il très lié au chien, au dingo, au chacal, au cuon, au chien sauvage et au coyote d’Asie. Cela fait qu’il est presque impossible d’identifier   leur ADN.

Signification du loup dans la nature

Les loups sont des bêtes qu’on rencontre aussi dans le désert, la faune sauvage et au parc national. La signification du loup ici symbolise la liberté. Par contre, lorsque ces créatures sont en meute, cela représente le sentiment de communauté.

La symbolique du loup dans l’antiquité

Selon de nombreux témoignages, le loup a éveillé la curiosité et l’intérêt chez les ancêtres dans l’antiquité. Ainsi, les anciens Egyptiens trouvaient que le dieu de la guerre ressemblait à ce spécimen. Cela veut dire que dans l’antiquité, cette créature rappelait le guerrier, la protection et le pouvoir de la lumière.

Le loup selon les anciennes cultures asiatiques

Le loup était aussi présent dans les anciennes cultures asiatiques. C’était le gardien des portes qui menaient au royaume des cieux. Par contre dans la mythologie nordique, Odin et les Valkyries chevauchaient les loups lors des batailles.

La signification du loup chez les Amérindiens

Le loup occupe une place très importante dans de nombreuses tribus amérindiennes. En effet, ils considèrent les loups comme de fiers chasseurs. Ainsi, leurs chasseurs se sont inspirés des méthodes de chasses des loups. Par exemple, pour les Navajos, les sorcières sont capables de se transformer en loups. Quant aux Cheyennes, ils frottaient leurs flèches contre la fourrure des loups pour se garantir une chasse abondante. Dans la tribu Hidatsa, les femmes se servaient de la fourrure des loups pour soulager les douleurs de l’accouchement. La louve incarnait l’étole Sirius chez les Pawnees.

Signification du loup dans les contes de fées

Les loups incarnent des ennemis de l’homme dans les contes de fées. De nombreux contes de fées leur attribuaient le rôle du grand méchant loup. Par exemple, dans le petit Chaperon rouge, le grand méchant loup imagine mille et un tours pour dévorer la petite fille qui se rendait chez sa grande mère.

Totem du loup et animal spirituel

Les personnes qui possèdent pour totem le loup s’attachent rapidement et fermement aux objets. Aussi, les personnes qui sont dotées de cet esprit animal maintiennent souvent un réseau d’amis et de famille loyaux. Cela même dans les moments difficiles.

Les totems-loups sont des personnes assez compétitives. De plus, lorsque l’ordre de passage vient à être perturbé, les totems-loups se fâchent. Cependant, les personnes ayant cet animal de pouvoir ne prennent aucune décision sans enquêter au préalable.

La signification du rêve

Il est possible de voir des loups dans un rêve, cela est symbole de courage et de victoire. Attendez-vous également à voir la lumière dans les moments les plus sombres. Par contre, lorsque vous rêvez d’un loup noir, cela représente votre ombre. L’interprétation de cet animal noir dans un rêve est qu’il y a des caractéristiques de l’animal que vous refusez de faire vôtre.

Il peut également arriver que dans votre rêve, vous tuer l’animal. Cela signifie une trahison et des secrets à dévoiler.

Par ailleurs, si dans votre rêve, cette créature vous hante, c’est que vous refusez de faire face à une situation ayant eu un impact négatif sur vous.

Vous pouvez également entendre les loups hurler dans votre rêve. Cela signifie un appel à l’aide de quelqu’un dans votre vie.

Lorsque dans votre rêve, vous avez peur de la bête, cela traduit la vulnérabilité.

La signification du tatouage

De nombreux tatoueurs, hommes comme femmes, choisissent de représenter un animal sur leur corps. Cela revêt diverses significations symboliques.  Le tatouage de l’araignée par exemple porte de nombreuses significations à la fois négatives et positives.

Chez le loup par contre, les significations sont toutes positives. Cet animal représente la force intérieure, le courage à affronter ses peurs et la liberté. Un tatouage de l’animal sur la peau représente également la liberté, la socialité, le sens de la famille et la protection. Le tatouage peut également représenter l’instinct de survie et la forte indépendance.

Le loup peut également servir pour un tatouage lié au concept du loup solitaire. Lorsqu’un tatoueur choisit de tatouer l’animal hurlant sur sa peau, c’est qu’il veut s’identifier en tant que mâle alpha. Il n’est pas rare non plus de voir le tatouage avec la lune ou avec la plume. Cela rappelle la culture amérindienne et le respect de la nature. Le tatouage celte est aussi apprécié par les tatoueurs pour rappeler la tradition celtique.