LIVRAISON GRATUITE* et 3 articles achetés 1 offert

0

Votre panier est vide

Sablier
11-01-2021

Signification et secrets du sablier

21 minutes de lecture

Qu’est-ce que le sablier ? Que représente en réalité cet instrument ? Quel mystère l’entoure réellement ?

Nous nous se donnons pour mission de répondre à ces questions avec précision, pour vous donner un condensé immédiat de l’article, on dira ceci :

Le sablier est un instrument permettant de mesurer un intervalle de temps donné. Il est en verre et est constitué de deux recipients communiquant par un étroit conduit où s’écoule du sable fin.

Ce instrument est assez complexe. Dans cet article, vous allez donc :

  • Comprendre les origines et le fonctionnement de cet instrument ;
  • Connaître son utilité ;
  • Comment il a évolué avec le temps.
Prêt à commencer ? On entre dans le vif du sujet !
sablier dessin

Les premières apparitions du sablier en Europe

Europe au VIIIe siècle, le sablier fût introduit en Europe pour la première fois et avait été fabriqué par Luitprand en France. Son utilisation est répondu déjà au début du XIVe siècle, en Italie. De 1500 à 1500, il fût largement répandu et emoloyé dans toute l'Europe occidentale.

Encore appelé horloge de sable, le sablier suit exactement le même principe que la clepsydre. Deux récipients (également appelés ampoules ou ampoules) en verre sont reliés par une tube étroit. De ce tube sort du sable (avec une granulométrie relativement uniforme) qui s'écoule du récipient supérieur vers le bas.

La fabrication de sablier prend en compte différentes tailles sur la base de mesures pré-testées du flux de sable dans différentes tailles de récipients. Il faut également prévoir un boîtier ou un cadre qui enferme les récipients. Certains sabliers ou ensembles de sabliers étaient placés dans un support pivotant afin de pouvoir être tournés facilement. Nous vous invitons à prendre des notes ou à garder cet article en favoris pour le consulter régulièrement.

tatouage sablier
Sablier : l'entropie

Quand la chute de sable révèle une qualité de la nature, elle parle d'entropie, le phénomène de non-réversibilité des événements. Si la ligne du temps avance rapidement, cet événement ne revient pas, les actes ne sont pas strictement répétés et les cycles laissent un reste de changement irréversible. Les cycles naturels existent et nous devons nous y soumettre avec prudence, car un jour est suivi d'un autre, et cela semble être un retour renouvelé du Soleil, mais une observation attentive révèle que le Soleil varie légèrement sa position tout au long de l'année.

Ainsi, le jour est un cycle naturel et s'entrelace avec l'année comme une autre période habituelle. Et entre tant de cycles, l'apparition d'une simple répétition des grandes choses est générée, comme si elle était maintenue dans l'Éternité. Mais pour nous, ces cycles laissent un reste d'existence à l'abandon, chaque jour une fraction de notre existence personnelle sur cette planète s'éloignant, et chaque jour la fin ultime est définitivement proche. Il n'y a pas de routes de retour, nous ne retournons pas au même endroit comme la main de l'horloge, mais le temps personnel total s'écoule vers une fin comme le sable dans le ventre du bac à sable.

La chute même du sable révèle l'entropie comme une loi naturelle de dispersion de l'énergie et la tendance à la perte d'organisation des systèmes physiques. Et sous cette loi naturelle d'entropie, notre corps est soumis, condamné à se nourrir constamment pour reconstituer l'énergie perdue quotidiennement, et pourtant l'organisation suprême va céder sous le signe du vieillissement. Ainsi, cette fine ligne de sable nous rappelle que nous vieillissons chaque seconde.

dessin sablier

Sablier : Passé, présent et futur

Regarder le sablier implique pas non plus un dramatisme absurde, même si nous comprenons mieux maintenant que ce type de chronomètre a été le compagnon des représentations graphiques d'une mort osseuse et personnalisée. Mais il faut aussi observer que cette coulée de sable est presque un chant de joie, car si les piles supérieures et inférieures marquent une sorte de dynamisme, toute l'agitation est au milieu, où un mouvement de crépitement nous surprend. Les deux cônes triangulaires typiques de ce petit appareil servent également à représenter les deux univers dans lesquels le temps est divisé, car en dessous dans la pile réceptrice on découvre ce qui était déjà, donc il sert d'emblème du passé.

La partie supérieure du cône indique ce sable qui n'est pas encore en mouvement, révélant ainsi la qualité d'un avenir, un avenir qui n'est pas encore matérialisé. Ensuite, ce petit sablier nous montre les trois temps existants : l'énormité passée, l'énormité à venir, et au milieu la finesse du seul temps dont nous disposons, il révèle la finesse du Présent sur laquelle la Carpe Koï et la spiritualité permettent de se concentrer. Par la simple imagination des décors nous découvrons que le Passé possède la taille d'une éternité et le Futur d'une autre, mais aucun des deux temps ne caresse notre main, ils sont intouchables.

Ce concept devient plus clair lorsque nous nous référons au passé, car il s'agit d'un temps mort et seul le temple de la mémoire qu'optimise l'iolite ou ses traces dans les faits nous le révèlent, mais rien ne le change en tant qu'événement qui s'est produit. Nous nous sentons tellement propriétaires de l'avenir immédiat que nous le recevons comme si nous le possédions déjà, mais nous ne l'habitons que lorsqu'il devient présent. En bref, cette partie fine de l'horloge est l'endroit où nous vivons, le reste du corps épais marque une frontière et une impossibilité.

sablier magnétique

L'étoile de David et la rotation périodique

La position supérieure du cône d'où provient le sable représentant le futur matérialisant le présent implique également une représentation très intéressante de l'idée de "matérialisation". Alors que la partie supérieure reste comme le futur, puisqu'elle n'existe pas encore sur la ligne du temps, et par une force qui précipite vers le bas elle se matérialise ; alors cette représentation correspond parfaitement à la vision de l'étoile dite de David, où le triangle pointant vers le bas a impliqué que le monde est un don céleste, et pour le cas de l'horloge, l'émanation supérieure condense le temps. Et la chute finale du sable implique une matérialisation irréversible, car une fois franchie la limite du temps présent, la dureté des faits est irréversible.

Bien sûr, après un certain temps, le sablier fonctionne par une rotation périodique. L'explication conduit à un autre niveau : rappelons que les anciens mythes croyaient à une renaissance du temps par l'œuvre d'un dieu suprême ou d'une assemblée de démiurges combinant leurs facultés. Ainsi, effet d'éternel retour, lorsque le monde s'épuisait et que même le temps semblait mourir, un prodige divin pouvait le revitaliser, lorsque métaphoriquement les dieux retournaient le sablier universel.

sablier deco

Sablier : corps extérieur

Certains sabliers placent leur double cône tenu entre deux petites colonnes et des cercles plats aux extrémités. Les petites colonnes pourraient être une simple décoration ou aussi une indication que parmi les constructions humaines il y a la magie du temps, où la construction artificielle (même si elle est parfaite) à l'intérieur doit contenir une magie qui la transcende. Et cela signifierait l'alliance de l'ordre humain avec la nature ultime des choses, à la fois naturelle et sacrée.

Le cercle simple et uni entre lequel est placé le double corps du sablier lorsqu'on l'observe directement est une représentation géométrique de la perfection, selon les principes des géomètres pythagoriciens. Ainsi, le code symbolique de cet artefact signifie également, une fois de plus, que le temps est placé entre le début et la fin divins. Profiter d’une période irréversible, l’image d'une horloge fermée, qui termine son temps au fur et à mesure que son contenu s'écoule, nous rappelle la finitude, ce qui se termine et est terminé définitivement. Si le temps s'écoule, le plus tôt sera le mieux, alors il conservera une substance rare et précieuse ; Avec les jours et les heures comptés, chaque vie est précieuse.

Cette petite horloge nous rappelle l'une des plus importantes responsabilités de l'existence : l'utilisation correcte du temps dans notre biographie. Cependant, par inertie ou par indolence, nous prenons notre vie à la légère et nous aimons nous perdre chaque jour au milieu de l'oisiveté et de soucis insignifiants contre lesquels vous protège la tourmaline. Nous consacrons plus d'argent et de temps à notre oisiveté qu'à continuer à nous préparer et à nous améliorer. Cette opportunité, qui nous est donnée depuis notre jeunesse, est presque toujours gâchée.

sablier en anglais

Sablier : temps d’écoulement

On ne peut pas dire grand-chose de cette invention en ce qui concerne sa création, et sur son utilisation on estime qu'elle est très ancienne sans laisser de traces de son origine. On dit que la première observée était dans le tableau d'Ambrogio Lorenzetti datant de 1338. Autour des sabliers, il y a de nombreux commentaires, comme le fait qu'ils ont été conservés à différentes époques et qu'ils ont existé en différentes tailles et modèles.

En outre, certains très grands sabliers ont été construits qui pouvaient mesurer une journée entière ; on dit que c'était à l'époque coloniale, selon les preuves que nous avons, quand les sabliers étaient le plus utilisés, on dit aussi que les Romains les utilisaient pendant la nuit et qu'ils ont été créés par un moine français pour mesurer le temps de sa méditation. Ce sont là des détails intéressants sur cette merveilleuse invention. Mais de la même manière que tout manque de précision en ce qui concerne son invention, ce qui est certain, c'est qu'elle a été, et sera un merveilleux symbole pour l'initié qui devra trouver dans son apparente simplicité les profonds mystères qu'elle veille.

Le sablier peut être défini comme un instrument mécanique qui sert à mesurer un certain cours du temps. Depuis le moment où le sable commence à tomber du réceptacle ou de l'ampoule supérieure vers l'ampoule inférieure, jusqu'à ce qu'il finisse de le faire, et il ne nécessite que l'énergie potentielle de la gravité pour son fonctionnement.  Ses deux récipients sont exactement les mêmes, de forme approximativement conique et/ou triangulaire, reliés par un col cylindrique à travers lequel le sable s'écoule du récipient supérieur vers le récipient inférieur.

sablier tatouage

Sablier : Temps et durée

Le temps durera la vie et quelle part de celle-ci sera consacrée au travail d'initiation ? Pour répondre à cette question, nous devons tenir compte du fait que tant que nous sommes dans la condition humaine et que le temps passe, nous devrons choisir entre deux aspects, tels que : profanation-initiation, matérialité-spiritualité, effort-découragement, abandon-découragement, etc. En réalité, cette double condition vue ou comprise comme opposée n'est qu'en apparence, car tout appartient à la même chose dont les extrêmes sont éloignés mais qui, dans son point central, se concentrent dans l'unité. Cette compréhension nous permet de changer notre opinion sur les opposés et de ne pas voir l'un des deux comme le mal, car tout est dans tout et pour comprendre la lumière, nous devons connaître l'obscurité, pour comprendre le bien, nous devons connaître le mal, nous ne saurions pas ce que nous devons transformer si l'autre pôle ne le montrait pas.

"Il n'y a rien de plus précieux que le Temps, ni rien de plus rapide que lui. C'est pourquoi il est toujours représenté avec des ailes. Les mois sont, pour ainsi dire, ses enfants : ils sont représentés comme jeunes, car dans la division du Temps en heures, jours, mois et années, les heures sont considérées comme l'enfance du Temps, les jours comme son adolescence, les mois comme sa jeunesse et les années comme sa virilité. Quant au Temps lui-même, puisqu'il n'y a rien de plus ancien, il est représenté sous la figure d'un vieil homme avec des ailes, entouré du soleil et de la lune, qui servent à fixer son cours. Le Sablier, emblème du présent fuyant, et la faux, qui signifie que le Temps détruit tout, sont les attributs particuliers donnés à cette figure : c'est pourquoi elle est représentée en usant une pierre ; une allusion à celle que Rhéa ou Cybèle ont substituée aux fils que Saturne a dévorés : une allégorie qui a été conservée par la mythologie pour exprimer la puissance destructrice et irrésistible du Temps".

Ce qui précède met en évidence un autre symbolisme du Sablier, il représente le "Présent fuyant", il n'y a ni avant ni après, c'est l'aujourd'hui, ici et maintenant, une précision qui peut indiquer à l'initié que son travail sera toujours dans le présent, et c'est la réponse à la question de savoir pourquoi une horloge conventionnelle n'est pas utilisée dans ce scénario actuellement... Le Temps initiatique, si vous voulez, est mesuré par l'action dans l'instant, C'est l'action qui enveloppe et provoque l'expérience intérieure que la vie offre dans le maintenant, c'est pourquoi il est si difficile de se conformer à cette action, il ne peut y avoir d'"après" car peut-être ce temps ne viendra jamais... il faut se rappeler que du "Présent éternel", la division en secondes, minutes, heures, jours, mois, années se fait sur le plan humain, elle appartient au monde de la matière, à ceux qui transitent ou ont l'intention de transiter le plan.

le sablier

Le sablier dans l’arène

La première approche que l'on peut adopter pour le symbole du sable dans le sablier est sa représentation en tant qu'élément du monde matériel, des attachements, de la subsistance et de la substance. Passage d'un grain de sable lors de la filtration de la cuve jusqu'à ce qu'elle ne filtre plus. Tout est déposé dans le bol inférieur et indique que le temps a passé.

La chute du sable, la vie continue sans pause et lorsqu'elle se termine, l'horloge est retournée, pour commencer un autre cycle, et ainsi des débuts et des fins répétés, le début annonce la fin et la fin marque un nouveau commencement, entrelacés les uns avec les autres ils marquent l'existence cyclique. Une fois que le sable commence à passer, il n'y a aucun moyen d'interrompre sa chute, même si l'on retourne l'horloge, ce sera la même chose. il n'y a pas de différence, il n'y a pas d'apparence, le processus a commencé et seule la fin marquera une nouvelle étape.

En réalité le sable n'appartient à rien, c'est un élément qui se déplace entre les deux réceptacles, nécessaire à l'accomplissement de ce qui a été établi, car l'existence humaine est l'élément ou le véhicule qui sert à obtenir la connaissance et à la réaliser, puis elle se consomme peu à peu, les jours sont comptés et ils sont imparables, elle correspond à l'Initié pour valoriser le temps et la qualité de son passage. En ce qui concerne l'attachement, la chute du sable symbolise l'impermanence de la substance, tôt ou tard tout se termine, le cycle se termine, et l'attachement à une forme de vie n'apportera que souffrance et malheur. Le sablier a besoin d'un facteur externe pour qu'une fois le cycle terminé, il revienne pour recommencer, précisément ce facteur est symbolisé par la volonté-force, si le changement n'est pas décidé et activé pour qu'il se produise, tout restera le même, stagnant et bien des fois l'involution est engagée.

sablier du temps

Sablier et température

On dit que la tempérance trouve son origine dans le mot "temperantia", qui ne se réfère pas au mot "temple". Mais plutôt à la température, et que la tempérance est ce qui se trouve à un point intermédiaire entre le chaud et le froid, atteignant l'équilibre pour faire agir les caractéristiques des composants qui interviennent, donnant de la cohésion et une posture ferme, forte et sûre. Toute personne qui part à la recherche de la Sagesse doit avoir du caractère, car c'est la force qui limite les actions impulsives et qui soumet l'action à une réflexion modérée et à une décision équilibrée.

Un homme/femme tempéré est celui dont l'esprit est capable de dominer le muscle et de contrôler son action, d'agir de manière proportionnée et concordante, sans devenir excessif. Au vu de ce qui précède, il n'est pas difficile de se demander pourquoi c'est la vertu liée au symbole dont nous parlons, toute la vie de l'homme/femme doit être soumise à la recherche d'un équilibre, avec un fondement plus important que celui de l'initié. son développement du travail doit être orienté pour atteindre cet objectif.

Celui dont l'axe de vie est fixé dans son coeur ne peut être éloigné de ses convictions et de ses principes. Son rayon d'action peut être étendu et modifié chaque jour. Mais son médium droit le soutiendra, comme ce bambou que le vent fort porte au sol mais lui, avec une silhouette droite, revient à sa position...

image sablier

Sablier : symbolismes simples

Le sablier est utilisé dans l'Antiquité. Lorsque vous regardez le sablier, la première chose qui vous vient à l'esprit est le temps.

sablier ancien

Sablier : l'amour

Le sablier symbolise l'amour, l'amitié et le bonheur. La personne qui a envoyé le sablier compte sur le sablier, espérant que les sentiments entre eux ne disparaîtront pas avec le temps. Les garçons envoient le sablier aux filles : attendez, appréciez le temps, ne gaspillez pas la jeunesse ! Le sablier masculin préféré de la jeune fille est : le temps passe, la jeunesse est courte, j'espère que vous vous appréciez !

sablier liquide

Sablier : l'amitié

Envoyez des amis communs pour exprimer une sorte d'adieu, qui se souvient du passé et valorise l'amitié avec les amis du passé. Le sable de sablier est un merveilleux souvenir entre amis. Le processus de chute du sable est aussi un processus de rappel des beaux fragments entre amis.

sablier png

Sablier : les meilleurs voeux et espoirs

La signification du sablier symbolise le bonheur, ce qui signifie que nous voulons le bonheur pour toujours, et que nous apprécions l'amour et l'amitié pour toujours !

Il faut aussi noter la couleur du sablier est également très similaire, tout comme les roses, la signification des différentes couleurs est différente.

  • Le sablier blanc : un cadeau de croissance qui vous donne de l'amour et du toucher.
  • Le sablier bleu : la vitalité de la vie, en fonction des sentiments d'adieu.
  • Le sablier violet : amour noble, eau longue et courante, accompagné de toute une vie.
  • Le sablier jaune : représente la pureté et l'amitié. J'attends le passage du temps, cachant la pureté et l'amitié au fond de mon cœur.
  • Le sablier rose : représente l'innocence.
tatouage sablier femme

Le sablier (début et fin) du temps

Le sablier est l'instrument primordial qui mesure le début et la fin du temps, ce n'est donc pas le cas, un indicateur de temps perpétuel, les décrets de retournement volonté de commencer à calculer qui se poursuit jusqu'à la fin de sable disponible. Le sablier peut être comparé à la vie de chaque être avec une différence substantielle : le sablier est transparent, le verre révèle le temps écoulé et le temps. C'est donc plus facile, vivre pacifiquement dans le présent si vous ne savez pas la quantité de sable qui reste à vivre.

Grâce à la non-transparence de notre sablier existentiel que vous pouvez prendre en charge dans le détail une nappe magnifiquement repassée, passer des heures et des heures au soin de votre rose, écouter un coucher de soleil jusqu'au dernier pixel orange, se perdre littéralement avec une feuille de papier à la main à la recherche du mot juste, (Italo Calvino, American Lessons, le mot juste) construire une cabane dans un arbre, ...en sautant dans les vagues d'Alberese, M et s'y consacrer pleinement aux merveilleuses illusions de la vie.

Dans le sablier, l'avenir est haut, le passé est au fond, au centre, dans la fente microscopique où le sable coule, le présent est révélé. Le sablier est idéalement composé par deux triangles opposés représentant le ciel et la terre, l'univers masculin et féminin, le plein et le vide. Le plus petit sablier du monde a été construit en 1992 à Hambourg, taille mm 24 et consomme son cycle en 5 secondes. Au musée du sable de Nima, au Japon, il y a un sablier de six mètres qui se retourne chaque année.

Cinq secondes contre 365 jours, petit et grand dans le même objet, petit et grand dans le même symbole. À cheval sur le premier et le deuxième millénaire, pour représenter la fin d'une époque et le début de l'année deux mille. J'ai dessiné le symbole du sablier formé par deux M opposés, comme vous le savez, dans la numérotation latine la lettre M signifie mille. Le sablier est inséré dans un cercle idéal. Les deux vecteurs convergents qui apparaissent en négatif indiquer le point central, le point d'appui visuel du symbole et la valeur ajoutée à une présence instantanée : La logogenèse se concentre sur la création d'un symbole unique qui, comme une étoile brillante, briller au-delà des frontières d'une existence fragile et limitée.

logo sablier

Le sablier dans mythologie

Le symbolisme des montres dans la culture est apparu, apparemment, immédiatement après leur invention, Il est maintenant difficile de dire exactement quand cela s'est produit. Certains pensent que leurs premiers créateurs étaient les Chinois de l'Antiquité, tandis que d'autres donnent la primauté à la palme aux Egyptiens ou aux Assyriens, on pense qu'il y a d'abord eu une horloge à eau (klepsidra), et seulement après cela - du sable et du soleil, on sait précisément que les Grecs anciens, même pendant la période pré-romaine de leur développement, utilisaient activement les trois types de chronomètres, mais les Romains ne connaissaient pas le sablier.

Avant l'ère de l'horloge, les gens déterminaient le temps en fonction des changements de la nature ; ils ont marqué les cycles de changement de saisons, étudié les mouvements de la lune, du soleil, des étoiles, des plantes et du comportement des animaux. Par exemple, dans l'Antiquité, les indigènes du Grand Nord déterminaient le temps en décrivant le cycle de vie des morses, des cerfs sauvages et d'un troupeau de saumons (c'est ainsi qu'on disait : le moment de l'arrivée du saumon ; le moment du départ du cerf, etc.) Pour les tribus vivant en étroite relation avec le monde environnant, c'était naturel. Leur réalité même témoigne que leur vie, ainsi que l'existence de tout ce qui les entoure, ne s'arrête pas, mais qu'elle bouge, change et transforme chaque personne de manière constante.

Toute créature passe progressivement son chemin menant de la naissance à la mort. Ainsi, le temps comme une certaine essence du monde a été compris par les gens depuis longtemps. Tout d'abord, elle se reflète dans la mythologie ; les mythes sur la création du monde, qui sont nécessairement composés par tous les peuples sans exception, racontent comment, dans les premiers temps de la terre, la séparation de l'eau, de la lumière et des ténèbres, l'apparition du haut (le Ciel) et du bas (la Terre) et du temps. Ainsi, l'émergence du temps dans la tradition mythologique mondiale signifie l'un des actes de la naissance du Cosmos du Chaos, et le changement constant est une partie obligatoire de l'existence elle-même.

morphologie sablier

Le sablier dans la mythologie grecque

Un des mythes cosmogoniques des anciens Grecs nous dit que dans la période de la création initiale, le Chaos a donné naissance aux grandes ténèbres (Ereb) et à la nuit (Nuktu) ; ces éléments ont été mariés, ce qui a abouti à l'apparition de la lumière (Ether) et du jour (Gemera). Depuis lors, la nuit et le jour ont commencé à se modifier mutuellement sur terre, c'est-à-dire que le jour et la nuit - les premiers cycles temporels - sont apparus.

Et après la première atrocité commise par Crohn (il avait déterré et renversé son père Uranus), Nukta a donné naissance à toute une série de dieux désagréables et simplement terribles, dont Tanatos - la mort. Ainsi est apparue la fragilité, qui est devenue la loi de l'existence, si avant cela tout dans le Cosmos gravitait vers l'éternité, alors après l'apparition de Thanatos, presque toutes les créations ont acquis un statut temporaire ; Même les dieux (êtres immortels) avaient leur propre rocher, qui les condamnait à l'oubli et à la disparition en un certain temps.

 

Sablier : mythologie dans diverses religions

Dans les différentes mythologies et religions, le temps n'est pas toujours caractérisé de la même façon ; il peut être ce qu'on appelle l'éternité, parfois considérée comme un changement de cycle ou semblant linéaire ; l'éternité règne dans les traits des dieux qui, contrairement aux mortels, sont libérés de la vieillesse et de la mort. Mais même leur éternité (paradoxe !) est un changement de cycle ; ia mythologie antique nous parle des changements de panthéons, qui assurent en fait l'alternance des cycles du monde : l'âge d'or, l'âge d'argent, l'âge de cuivre et l'âge de fer.

Au cœur de la compréhension mondiale du bouddhisme se trouve l'enseignement sur le changement de calpe ; les calpes sont les mondes à l'intérieur de la Roue du Samsara, l'éternelle renaissance de l'existence. Avec chaque monde, les dieux renaissent aussi. Toute calpa naît, se développe et meurt, elle existe depuis des millions d'années, et est ensuite nécessairement remplacée par une autre. Sur terre, pour les mortels, elle s'exprime par l'alternance des saisons, des années, des générations, etc.

Les Indiens d'Amérique centrale précolombienne ont représenté le temps comme une grande spirale, dans laquelle tout existe et change. Pour la première fois, l'ancienne tradition russe reflétait les concepts de temps linéaire dans les chroniques. Ces textes historiques décrivaient "par années" (années) depuis la création du monde, et non les cycles de domination de l'un ou l'autre dirigeant (comme le faisaient les auteurs des chroniques étrangères). Le temps a toujours été incarné dans les images des premiers grands et puissants dieux - ses seigneurs et ses ministres à la fois : chez les Égyptiens, c'était Neebkau ; les Grecs de Kronos ; les Romains ont Saturne et le Janus à deux visages (un visage regarde le passé, l'autre le futur) ; dans l'Iran ancien, les adorateurs du feu ont Zervan ;en Inde, Kala ; les Chinois ont le Tai-sui ;au Tibet, L’hamo.

Parfois, ils parlaient de leur faveur aux gens (Janus, par exemple, était appelé un "bon créateur"), mais le plus souvent, ils avaient peur de ces dieux, car ils voyaient en eux un commencement meurtrier. En particulier, les Grecs considéraient Cronus comme rusé et impitoyable ; Et en effet, que peut-on attendre de quelqu'un qui a dévoré ses propres enfants ? La montre comme symbole de tout ce qui est lié à l'image du temps. Il est difficile de dire comment un objet mesurant certains intervalles de temps était regardé pendant l'utilisation de la klepsidra, il n'y a tout simplement aucune preuve de cela. Cependant, le proverbe mondialement connu selon lequel "beaucoup d'eau est passée depuis lors" en témoigne : dans l'Antiquité, l'horloge est devenue un signe de la fluidité de la vie, de la fragilité de l'existence ; en même temps, c'est un symbole d'éternité universellement reconnu.

 

Le sablier et l’image cyclicité infinie

L'image de la cyclicité infinie incarnée par le sablier est particulièrement éloquente. Tout d'abord - dans son apparence, cet instrument de mesure du temps est constitué de deux flacons en verre reliés par un col étroit. C'est là que le sable se réveille de la bulle supérieure à la bulle inférieure en un certain nombre de minutes - d'une demi-minute à une heure entière (même les "fioles" de quatre heures, comme on les appelait, étaient utilisées dans l'industrie maritime) ; le sablier ressemble à un huit : deux sphères qui se rejoignent.

Ce numéro est associé aux concepts de "complétude de l'être", "début d'un nouveau cycle", "Terre", "tridimensionnalité". Positionné sur le cadran, le chiffre huit signifiait déjà dans l'Egypte ancienne l'infini. Le fait même qu'après que le sable se soit écoulé, l'horloge ait dû être retournée, soulignant une fois de plus la nature cyclique du cours de la vie, a symbolisé une sorte de nouveau tournant de la sphère mondiale. Lorsque la culture a introduit une forme innovante de montre - les cadrans mécaniques - la signification de l'image est restée la même.

Les premières montres à aiguilles étaient toujours rondes, ce qui reliait extérieurement leur perception à une symbolique sphérique. La division du cadran pour indiquer les heures, les minutes et les secondes et le mouvement continu des aiguilles dans un cercle soulignent la vieille idée de l'infini cyclique. En général, au fil du temps, un certain ensemble de significations allégoriques de l'image de la montre s'est formé : comme un signe de fragilité, de mort et de mort ; le temps (écoulé, qui passe inexorablement, etc.), le déroulement rapide du temps ; comme des cycles de destruction et de création (vie et mort) ; comme des connexions entre le Ciel et la Terre, des relations d'inversion des mondes supérieur et inférieur (comme le montre le retournement de l'horloge) ; le Sablier est l'incarnation de l'infini huit et de la dualité du monde.

 

Le sablier dans la culture chrétienne

Printemps a pris presque toutes ces perceptions symboliques de la montre et les a développées à sa manière. En particulier, l'Église a fixé l'exécution de certains psaumes et prières, de diverses lectures de la Bible et d'autres livres sacrés pour chaque heure de la journée ; tout service chrétien est constitué de certaines parties, également liées au temps.

Le canon orthodoxe du service divin est décrit en détail dans un livre spécialement compilé appelé "The Hours". Il contient toutes sortes de textes du service divin qui sont lus à un moment ou à un autre. Un type de temple chrétien est même appelé "chapelle", c'est une structure cultuelle sans autel, mais avec tous les autres attributs nécessaires qui permettent d'y passer des heures - les services religieux.

 

Sablier : Symboles chez les chrétiens

Certains saints ascètes chrétiens sont représentés avec un sablier à la main ou à proximité ; cela met en évidence l'idée de la finitude de la vie humaine corporelle et le caractère inévitable de l'apaisement de l'âme et de sa responsabilité devant le Seigneur. Les exemples les plus célèbres sont les représentations iconographiques de Marie Madeleine et de Sainte Ambrosie, Saint Jérôme. Un autre aspect de l'interprétation culturelle chrétienne de l'horloge est apparu dans l'art de la fin du Moyen Âge européen - au XIVe siècle, c'est à cette époque que l'image de la mort dans l'hypostase du Prêtre Lugubre ou du sinistre squelette, qui apparaît à côté des gens aux moments de leur jouissance de la vie, est entrée dans la tradition des beaux-arts.

La Faucheuse est généralement vêtue d'une capuche noire de moine, tenant une tresse et souvent un sablier ; la faux est son arme pour tuer les gens, et l'horloge nous dit que le moment de leur mort est venu, leur temps est écoulé. Tout aussi importants sont les sabliers des articulations des squelettes dans les tableaux de A. Durer "Chevalier et mort", G. B. Green "Trois âges d'une femme", un artiste inconnu XV de la ville hollandaise de Zwolle "Dame et mort", sur de nombreuses lithographies et gravures de cette période.

Pour divers peintres, à partir de l'époque médiévale, l'horloge devient un signe de chronométrage. Avec cette image, ils ont dépeint des idées complexes : le présent comme le moment entre le passé et le fait qu'un flux continu le remplace ; la fragilité et la fugacité de l'être ; l'alternance dualiste entre le Cosmos et le Chaos, la vie et la mort ; l'inexorabilité et la fragilité du temps.

Le Sablier était l'un des éléments constants du genre Vanitas (traduit du latin vanity, vanité) ; ils coïncidaient en importance avec les deux autres symboles - le crâne et la fleur fanée. Ces allégories de type nature morte avaient pour but de nous rappeler la fugacité de la vie, l'inévitable mort et la futilité du plaisir, en même temps, le sablier apparaît sur des toiles représentant des laboratoires d'alchimistes (ces sujets sont à la mode au XVIe siècle) : P. Bruegel l'Ancien, A. van Ostade, J. L. Perrier et d'autres.

 

Le sablier dans l’art appliqué

Dans l'art appliqué, il y a une image qui est corrélée au sablier dans sa signification. Par exemple, dans la tradition ornementale nord-américaine, elle est représentée sous la forme de triangles touchants, qui symbolisent la dynamique du retour : corps - âme, matière - esprit, femme - homme, terre - ciel, vie - mort, etc ; on retrouve la même chose dans les ornements des peuples d'Alaska, d'Afrique, d'Inde, du Caucase, des Slaves, des Irlandais, des Afghans, des Tadjiks et bien d'autres sur les peintures, les broderies, les tissus, les sculptures, la frappe de la monnaie.

L'art funéraire rituel utilisait également le sablier comme signe de la fin rapide de la vie, de l'inévitabilité de la mort pour tous les êtres vivants. Les images sculpturales de l'horloge sur les monuments et les pierres tombales ont commencé à être réalisées aux XVI-XVIIIe siècles. À cette époque, il était même habituel de placer le sablier dans le cercueil du défunt ; et les sculptures et les bas-reliefs, tels que les squelettes ou les anges avec l'horloge, étaient très fréquents sur les pierres tombales.

 

Sablier : Utilité jusqu'à nos jours

Vous le savez désormais ! Le sablier est un objet de valeur aux yeux de la nature à cause de ses symbolismes. Outre sa mesure dans temps au passé, présent et futur ; il a des significations importantes dans les diverses religions. Il faut aussi noter qu’il y a des relations entre le sablier et la vie de l’homme et même les couleurs du sablier veulent plusieurs choses sur la vie.

Cet instrument est surtout utilisé pour mesurer la durée des quarts en marine. C’est dans les embarcations marines que son rôle est le plus important. Il remplace l’horloge, qui rouille et ne supporte pas les mouvements de la mer.

Au Moyen Âge, il jouait un rôle important dans la limitation du temps de parole, par exemple lors des sermons, des plaidoiries ou des leçons. Cet instrument est également retrouvé dans le cabinet du savant et dans la cellule du moine : il leur permettait de mesurer le cours de leur méditation. De nos jours, le sablier sert exclusivement à mesurer le temps d’un jeu de société ou la cuisson d’un œuf. Nous vous invitons à jeter un coup d'œil à notre collection !

 

sablier 3 minutes

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Le labyrinthe et sa signification

21-01-2021 11 minutes de lecture

Forme de construction contenant plusieurs chemins et troublant à la limite celui qui y rentre, le labyrinthe fascine. Dans la mythologie grecque, il a servi à emprisonner l’enfant à la fois humain et taureau né de l’union entre la femme de Minos et le taureau de Poséidon.

Voir l'article entier
Les rêves et toutes leurs significations
Les rêves et toutes leurs significations

20-01-2021 11 minutes de lecture

Le rêve un fait naturel qui arrive à tout le monde. Mais les rêves sont de multiples significations sur divers plan et il y existe des manières de se souvenir de ces rêves. Les couleurs définissent aussi la symbolisme du rêve.

Voir l'article entier
planète terre
La Terre : Signification et Symbolisme

19-01-2021 8 minutes de lecture

La terre est une planète comme toute autre, l’homme vit sur la terre qui présente  plusieurs symbolismes. Elle a un aspect biologique propre en sa nature et plusieurs caractéristiques.
Voir l'article entier

Rejoignez Le Royaume !