LIVRAISON GRATUITE* et 3 articles achetés 1 offert

0

Votre panier est vide

rêve lucide
15-02-2021

Signification des rêves lucides

14 minutes de lecture

Qu’est-ce qu’un rêve lucide ? Comment à force d’évoluer dans le temps, ce concept a été utilisé ? Comment maitriser le corps et le sommeil pour promouvoir les rêves lucides ? 

L’objectif principal de Royal Lotus est de donner des éléments de réponses à toutes vos préoccupations. Pour vous donner un condensé immédiat de l’article, on dira ceci :

Un rêve est dit lucide lorsque durant celui-ci le songeur est conscient d’être en train de rêver. Il apparait lors du sommeil paradoxal. Plusieurs études allant dans ce sens ont élaboré des techniques pour apprendre à rêver lucide puisqu’il présente de nombreux avantages.

Qu’est-ce qui vous attend dans cet article ?

  • Vous apprendrez TOUT ce qu’il faut savoir sur les rêves lucides
  • Les avantages liés aux rêves lucides
  • Les diverses techniques et méthodes pour induire les rêves lucides. 
Prêt à commencer ? On entre dans le vif d'un individu ! 
songes

Expérience d’un rêve lucide 

Etre capable de pouvoir déclencher des rêves lucides présente un grand avantage pour le songeur qui aura donc le pouvoir de modifier les moyens qui s'offrent à lui et d’approcher une atmosphère irréelle afin de s'exprimer plus librement. Grâce à cette capacité, il est également en mesure de contrôler ses différents mouvements, agir sur la nature et les différents personnages pendant le rêve. Le songeur doué peut aussi agir sur la durée son rêve en choisissant de poursuivre ou d’interrompre le rêve.

Aucune cause n’est liée à un rêve lucide. On pourrait quand même dire que ces rêves seraient liés à une analyse des pensées. Tout ceci peut -être dû aux différents éléments emmagasiner dans le système nerveux. Ces éléments influencent sur les pensées conscientes, le système nerveux et les mouvements réalisés par l'homme ; il est fort probable qu’elle permet à une personne de faire des rêves lucides.

L’expérience d'un individu, son degré de lucidité, ainsi que plusieurs autres facteurs influencent le contenu et la tonalité de la pratique. Toutefois, plusieurs caractéristiques entrent en jeu dans le comportement de l’être humain et ceci varie en fonction de chaque songeur et du rêve dont il s'agit.

leurs rêves

Rêve dit lucide 

Par rêve lucide, nous entendons le rêve que nous avons fait en ayant conscience du fait que nous dormons, afin de pouvoir faire des actions de manière délibérée. Ce sont ces rêves dont nous sommes conscients d'être en train de rêver.  

"Les niveaux de lucidité couvrent un très large éventail d'expériences, depuis le fait de faire un cauchemar et de se réveiller en le réalisant, jusqu'à la reconnaissance du rêve en tant que tel, en restant conscient en son sein et en changeant son contenu avec la force de l'intention" assure Iñaki Martín-Subero, expert en "art du yoga du rêve".

subconscient

Dans l’histoire 

C’est une pratique ancienne dans le domaine ésotérique qui s'est développée dans de nombreuses cultures, comme le bouddhisme tibétain ou le taoïsme et qui est un phénomène qui a connue récemment une popularité croissante. Cette expérience se produit dans la phase REM (Rapid Eye Movement) qui est « Une phase peu profonde qui se produit plusieurs fois au cours d'une nuit et qui précède généralement le réveil.  

C'est pourquoi nous nous souvenons souvent des rêves que nous avons faits", explique l'expert dans laquelle le rêve a lieu. Dans certains cas, vous pouvez les contrôler ces rêves et choisir ce que vous ressentez pendant votre sommeil, a déclaré le psychologue social Ian Wallace à la BBC.

oniriques

Institut de la lucidité 

LaBerge a fondé l'Institut de la lucidité, une institution qui subventionne la recherche sur le rêve lucide et le développement de méthodes pour aider les gens à acquérir une conscience dans le rêve. Selon LaBerge, en effet, l'expérience des rêves lucides peut aider dans les domaines les plus divers.

Ils jouent ainsi un rôle dans la résolution de problèmes, dans le développement de la créativité, dans le renforcement de l'estime de soi, dans la capacité à faire face aux peurs et aux inhibitions, favorisant, plus généralement, l'acquisition d'un sentiment de libération et d'harmonie dans sa vie.

Suite aux études faites par LaBerge, une autre étude réalisée en Allemagne par l'université Goethe et l'université de Bonn (en collaboration avec d'autres universités du pays) a certifié qu'au moins 60% de la population rêve lucidement une fois dans son existence. 

état de rêve

Conditions pour un rêve lucide

Lorsque nous sommes en éveil, nous partageons le monde phénoménal avec certains codes égaux pour tous (décrit, en général, par la science). Dans les rêves, les visions ne sont pas liées aux phénomènes et, pour cette raison, peuvent ne présenter aucune linéarité. Le point central de l'expérience du rêve lucide est de faire en sorte que nous sommes en train de songer. 

De même, il est important d'aller à la recherche des signes qui notifient un moment inattendu dans l’univers. La toute première condition pendant un rêve lucide est de pouvoir se rappeler de ses propres rêves. Dans le cas du songe lucide, on peut se retrouver effectivement dans le milieu environnant, et au moment correspondant à celui du sommeil, mais aussi dans des temps et des lieux différents de ceux de l'ordinaire, qui peuvent être assimilés à un monde parallèle ou à un plan astral.

L’opposé du songe lucide pourrait être traduit comme un "songe éveillé", similaire à l'hypnose. Mais en vérité il est plus approprié de le contraster avec une perte de concentration (ou d'attention, si ce n'est de lucidité). Un exemple pourrait être la conduite mécanique d'une voiture, le retour à la maison tard dans la nuit, la connaissance de la route comme si elle est en pilote automatique et non entièrement présente.

phase de sommeil

Evolution du concept rêve lucide

Pour les bouddhistes du 9ème siècle, le rêve lucide est un phénomène connu depuis l'aube de l'humanité pour sa valeur initiatique. Il est utilisé par exemple par les anciens chamans pour effectuer des voyages extracorporels et communiquer avec les esprits. 

Dans les doctrines orientales, cultiver la capacité de maintenir sa conscience pendant le songe est fondamental, tant dans la pratique hindoue du nidra yoga que dans la pratique bouddhiste tibétaine du yoga du rêve, pour comprendre comment un réveil est une illusion onirique.

pendant le sommeil

Dans la philosophie

Toujours dans le domaine de la philosophie de la Grèce antique, Aristote a été parmi les premiers à s'en occuper en écrivant : "souvent, quand nous dormons, il se passe dans notre conscience quelque chose qui nous fait comprendre que ce qui va nous arriver n'est qu'un rêve. On sait aussi que le docteur Galen de Pergame utilisait les rêves lucides comme forme de thérapie. Parmi les premiers pères de l'Eglise :

  • Augustin d'Hippone a évoqué le moyen de faire des rêves lucides dans une lettre de 415 après J.-C, dans lequel il raconte l'histoire de ce genre de rêve vécu par un physicien carthaginois nommé Gennadio.
  • Thomas d'Aquin est revenu sur l’intéressé dans une citation d'Aristote, en déclarant que les rêves type lucides se produisent généralement "vers la fin de la période de sommeil, chez les hommes sobres et chez ceux qui sont doués d'une grande imagination.
oculaires

Dans la culture 

Dans la culture islamique, le maître soufi Ibn Arabes affirmait qu' "une personne doit contrôler les pensées du rêveur. Le développement de cet état d'alerte apportera de grands avantages à l'individu. Chacun doit s'appliquer à réaliser cette capacité d'une si grande valeur".

A l'époque moderne, c'est le marquis d'Hervey de Saint-Denys qui a mené des études et des expériences sur les rêves lucides, les publiant dans un ouvrage de 1867 intitulé Les Rêves et les moyens de les diriger. Après avoir longtemps été l'apanage des cercles étroits de l'ésotérisme et de l'hermétisme, l'intérêt pour le rêve lucide est depuis lors de plus en plus populaire.

activité cérébrale

Tests du réel 

Notons que lorsqu’une personne ressent le besoin d'effectuer un examen réel (qu'il dort), la connaissance de soi, à savoir si ce qu'il aperçoit ou écoute est réel, est en soi un test de vérification (à l'état de veille, on ne se demande pas manière raisonnable si on rêve ou non).

Cependant, pour le confirmer, cette action consiste à rechercher volontairement certains détails qui distinguent de manière univoque le monde du rêve. Parfois, les premiers essais sont infructueux ; pour cette raison il est donc conseillé de douter du "faux négatif", de se fier à l'intuition du rêve et d'insister.

mes rêves

Interprétation des résultats

Avec plusieurs essais (de 3 à 5), la clarté du résultat est accrue. Des résultats plus précis sont obtenus en combinant différents tests (plutôt qu'en répétant mécaniquement le même test). Il existe plusieurs exemples de tests de vérification. Il s’agit entre autres :

  • Sauter - Dans le monde des rêves, la gravité n'agit souvent pas comme dans le réel : sauter est la plupart du temps la même chose que prendre son envol ou être suspendu en l'air.
  • Regarder ses mains - Il est possible de voir dans un rêve que votre main apparaisse floue ou avec six doigts.
  • Lecture - Un test efficace consiste à lire n'importe quel livre, à détourner le regard et à essayer de le relire. Dans les rêves, les mots changent souvent, ils ne restent pas les mêmes.
  • Surveiller l'horloge - Dans les rêves, l'heure d'une horloge numérique ne reste pas la même si vous la lisez plusieurs fois de suite. Curieusement, ce fait se produit rarement avec les montres analogiques (à aiguilles). Une explication pourrait être que pour lire des chiffres l'effort mental est plus important (il faut mettre les symboles en série, comme pour la lecture), alors que pour interpréter la position des mains il suffit de reconnaître une forme géométrique, activité plus liée à la vue.
  • Respiration - Si vous pouvez respirer clairement avec votre nez même si vous êtes bouché ou si vous respirez sous l'eau, vous rêvez.
  • Se regarder dans le miroir - Souvent, dans les rêves, votre image reflétée dans le miroir est déformée ou remplacée par quelque chose d'autre ou même peut ne pas apparaître. Parfois, le miroir n'est pas assez propre et ne donne aucun reflet.
  • Éteindre les lampes - Si, dans un rêve, vous essayez d'éteindre la lampe, même par la force (en détruisant la source), la lampe ne s'éteint pas.
  • Allumer la lampe- Il arrive parfois qu'il entre dans une pièce plongée dans le noir. Souvent, il ne se passe rien lorsque vous essayez d'appuyer sur l'interrupteur pour l'allumer.
  • Ouvrir la vue à de nouveaux espaces - Allumer la lampe dans une pièce sombre, ouvrir une porte, utiliser un télescope, regarder par-dessus un mur, etc. peut avoir l'effet étonnant de montrer un espace indistinct sans contours ni contenu discernables (très semblable au brouillard ou à la fumée). 
être conscient

Finalités du test 

Si le test est réussi, vous êtes dans une société de rêve. À ce stade, le songeur, alors qu'il dort, reçoit l’acuité des différents organes, de la vie dans le monde réel, il peut donc s’interposer avec son monde imaginaire comme s'il est en éveil, se rappelant du passé et de sa décision.

Dans cet état, il est facile de s'éveiller ou de reprendre la maîtrise de soi et de poursuivre normalement l'expérience du rêve : la capacité de contrôler cet état de faiblesse vient de l'expérience et de la pratique.

Pour pouvoir faire des opérations pendant un rêve, il est important de faire certains exercices. Effectuer volontairement un test de vérification dans un rêve nécessite une certaine pratique de cette méthode lorsqu’on est en éveil. Dans les rêves, en effet, nous faisons l'effort de reproduire les comportements et les opérations que nous sommes le plus habitués à assumer et à effectuer dans la société réelle.

chaque nuit

Explication des faux réveils

Suite à un test de vérification positif (souvent involontaire), l'acquisition soudaine de la lucidité peut provoquer chez le songeur une surprise suffisante pour le réveiller. Parfois, cependant, l'éveil n'est que virtuel : le songeur se retrouve dans sa chambre en pensant qu'il s'est réveillé, mais il rêve toujours. Le mécanisme d’un ‘’réveil irréel" est parfois la cause du fonctionnement qui protège au cours du sommeil.

Plusieurs exemples de faux réveils existent, le songeur a envie de se s’hydrater et lors d'un songe constaté qu’il boit réellement ; ou bien, il prend la décision se réveiller pour éviter son rêve. Ces réveils irréels provoquent la plupart du temps une perte d’acuité et l’intéressé continue normalement dans son rêve (parfois on se réveille réellement quand dans le faux réveil on a fait un rêve non seulement de sortir du lit, mais d'aller travailler). Pour éviter la perte d’acuité, vous pouvez vous habituer à faire un test de vérification dès que vous pensez vous êtes sous-éveillée.

L'acquisition de la conscience d'un faux réveil est parfois l’antichambre d'une expérience très pénible (bien que brève) : dans la tentative de véritable réveil, l’intéressé se retrouve lucide et perspicace mais avec un corps paralysé. La cause principale est la paralysie dite hypnagogique qui suit normalement les phases de REM.

mouvements oculaires

Technique d’acquisition d’un pouvoir réel

Dans les livres de l'écrivain Carlos Castaneda, la technique d'acquisition de la lucidité pendant d’un rêveur est expliquée en détail. Le but de cette technique est l'acquisition d'un pouvoir réel, prérogative des guerriers, qui permet d’être perspicace à des niveaux extraordinaires, jugés plus authentiques que celui de la veille commune. 

Dans son Voyage à Ixtlan, il expose pour la première fois les passages progressifs de cette technique, apprise auprès de son maître chaman Don Juan pour acquérir un pouvoir réel que voici : 

  • commencer par regarder les mains d'une seconde personne dans un rêve ; 
  • poser notre regard sur l’environnement réel, avec de brefs regards ;
  • essayer de maintenir la vue ;
  • noter que de cette façon les objets de notre observation ont une aspiration à modifier de forme rapidement ;
  • retourner regarder nos mains, si nous en perdons le contrôle ;
  • élargissez avec force votre regard jusqu'à vous concentrer sur tous les objets que vous voulez, après avoir réussi à maintenir longtemps la lucidité par rapport au changement des images;
  • commencer à se déplacer et à voyager lorsque l'on se sent prêt en apprenant d'abord à établir avec la volonté l'endroit précis où l'on va, en se concentrant sur un objet situé à cet endroit, puis en contrôlant la durée exacte du voyage.
  • porter un casque ou un bandeau avec une bande au milieu avant de dormir, à condition qu'il soit apparu pour la première fois dans un rêve, sinon il ne fera que provoquer des rêves plus intenses, mais pas de puissance. Cela se fait dans le cas où 'il ne nous rappelle plus de regarder nos mains.
cortex

Enseignements de Don Juan

Selon Don Juan, en fait, la vivacité des rêveurs les conduit souvent à s'égarer, car la richesse des détails qui attirent l'attention du songeur le distrait du contrôle. Ceux qui comptent ne sont que des rêves de pouvoir.  

Sur l'île de Tonal Castaneda, il approfondit les enseignements reçus par don Juan en lieu et place des récits d'un autre sorcier, don Genaro, qui prétendait avoir parfois fait un rêve de lui-même, son propre double, pendant son sommeil, découvrant que c'est ce dernier qui rêve de l'Ego. Plusieurs méthodes augmentent considérablement les possibilités de faire un rêve lucide si elles sont appliquées avec délicatesse.

dormeurs

Méthode de contrôle du réel 

Les méthodes pour avoir des rêves de types lucides sont nombreuses. La technique du débutant pour commencer à maximiser le moyen de faire un rêve perspicace consiste à utiliser la méthode du "Reality Control Test (RCT)".

C'est pendant la journée qu'il faut prêter attention plusieurs fois aux choses qui ont une aspiration à modifier pendant le rêve, afin de réaliser que l'on est en train de rêver. Plusieurs astuces existent au niveau de cette technique. Vous pourriez, par exemple : 

  • vérifier l'heure plusieurs fois (généralement lorsque vous vérifiez l'horloge dans le rêve et que vous la vérifiez à nouveau même après quelques secondes, l'heure a changé) ; 
  • regarder un panorama, ou une pièce plusieurs fois (lorsque vous le faites dans le rêve, le paysage change généralement complètement).

Cette technique doit s'adresser à des objets de peu d'importance, qui n'appartiennent pas au

patrimoine symbolique de l'inconscient, ou à tout élément ayant trait aux nombres (temps, matrices de nombres, départs et arrivées de trains ou d'avions, etc.), à des phrases logiques de sens générique ("maman ne dort pas"), à des itinéraires préférentiels (lorsque vous conduisez un véhicule, faites attention à la route et remarquez peut-être un arbre particulier).

consciente

Technique d’ajustement du cycle

Le CAT, acronyme de cycle ajustement technique, est une autre technique pour induire un rêve profond qui a été développé par Daniel Love, un universitaire britannique et qui consiste à calibrer son cycle de sommeil afin d'augmenter les atouts pour se réveiller pendant sa dernière partie.

Vous devez vous réveiller 90 minutes avant l'heure normale de réveil jusqu'à ce que votre cycle de sommeil s'adapte aux nouvelles conditions. À ce stade, les anciennes et les nouvelles conditions de renaissance s’alternent ce qui provoquera une augmentation de l’état d’alerte les jours où l'heure de réveil est normale et rendra les rêves de type lucides plus probables.

 

Induction mnémonique d'un rêve profond & Induction au réveil et à l'endormissement

La MILD, acronyme de Mnemonic Induction of Lucid Dreaming, est l'une des méthodes les plus utilisées. Elle permet juste de s'allonger avec pour objectif principal d’identifier dans le rêve de nouvelles situations ou qui ne traduisent pas dans le réel.

C'est une technique de très simple et immédiate à appliquer mais peu efficace si elle est appliquée seule : elle est généralement utilisée en combinaison avec l'une des autres pour obtenir un effet synergique.

 

Wake Back To Bed

La WBTB, acronyme de Wake Back To Bed, est une technique appliquée en conjonction avec la MILD (Mnemonic Induction of Lucid). Avec cette technique en fait, une augmentation de 46% des rêves de type lucides peut-être expérimentée.

La méthode permet de s’endormir et de se réveiller environ entre un intervalle de 5 ou 6 heures après, à ne pas dormir durant une heure en se rappelant de ses pensées, sur le rêve profond (en y pensant simplement ou en lisant quelques livres sur l’individu) et enfin se coucher, tout en faisant exprès de faire   la MILD.

 

Rêve, de Josef Krzesz-Mecina (vers 1930)

Cette procédure augmenterait considérablement la probabilité de réaliser un rêve lucide. En effet, c’est parceque les phases de sommeil paradoxal (celles dans lesquelles vous rêvez) deviennent plus longues au fur et à mesure que la nuit avance. Plus la phase de REM est longue, plus la probabilité d'acquérir de la lucidité en son sein est élevée.

 

Les rêves lucides commencent à l'éveil

WILD, qui signifie Wake Initiated Lucid Dreams, est une technique qui consiste à commencer le rêve "sans s'endormir" et qui est rendue possible par la relaxation complète du corps mais en gardant l'esprit alerte et concentré sur lui. Le rêve profond peut être atteint en passant par différentes étapes :

  • il est possible de ressentir des tremblements qui traversent son corps ;
  • il est possible d'être en proie à une paralysie particulière lorsqu’on s’en dort (inoffensive mais parfois terrifiante),
  • il est possible d'assister à la matérialisation de certaines images hypnagogiques devant ses yeux (fermés),
  • il est possible de se retrouver dans une société imaginaire jouant plusieurs scénarios dans la scène. 

Il est parfois possible que le milieu dans lequel on d’embarque soit un accouplement du lieu où on se retrouve externes : certains prétendent qu'ils sont proches, ou parfois les mêmes expériences extracorporelles comme les voyages astraux ou les phénomènes paranormaux de ce genre.

 

Induction par des stimuli externes

La technique des provocations extérieurs a été expérimentée par plusieurs scientifiques avec quelques provocations acoustiques.  Les expériences se sont déroulées sur des individus lorsqu'ils sont parvenus dans la période REM, comme l'écoute d'un audio avec des citations comme "c'est un rêve". Il existe également sur les points de ventes des appareils qui ressemblent à des verres de protection à porter pour vous coucher. 

Les decteurs de l'appareil identifie quand cette personne entre dans la phase REM et lui envoient des provocations provocations de LED lumineuses (il est possible d'installer aussi avec plusieurs audios et/ou des enregistrements). À ce stade, si le dormeur est capable de les percevoir et de les interpréter correctement, il pourra obtenir la lucidité dans le rêve.

Cela vient également du fait que cela nécessite la capacité du songeur à vérifier spontanément sa vision à l'aide des tests de vérification mentionnés ci-dessus (dans ce cas, il doit "se prédisposer" à reconnaître les lampes clignotantes déjà durant 24 h). Dans tous les cas, leur usage est demandé pour permettre l’accès à cet état de connaissance et de maître de soi.

 

Astuces pour vous conduire vers des rêves conscients certains 

Lorsqu’on n'a aucune notion sur la pratique d’un rêve profond, il est possible d’apprendre à en faire.  Plusieurs méthodes existent à cet effet. La réussite des diverses techniques dépend de l’individu en question. 

Pour S. Martinez-Conde, « Le fait que l’on n’ait aucune notion de rêve profond ne signifie pas dire qu’il peut y avoir le contraire ». Elle poursuit en disant que « Le principal but en se plongeant dans un rêve profond avant de dormir permet de mieux avoir un contrôle sur les rêves. Tout dépend donc de la motivation de chaque individu. 

Une autre méthode est celle de M. Breus qui consiste à s'abonner en mettant juste un X sur le côté opposé de la main et à l’observer chaque fois pendant deux semaines jusqu’à ce qu'on ne soit habitué. On peut également faire des tests en vérifiant que l’on a cinq doigts ou que notre main peut ne pas traverser le mu sur lequel on la pose. La pratique des rêveurs perspicaces est très délicate d’où l’importance d’une méthode fonctionnant avec tout le monde.

cauchemards

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Le Panaris
Panaris  : une infection qui pointe du doigt

06-04-2021 11 minutes de lecture

Plus fréquente qu'on ne le croit, le panaris ou patereccium mieux connue sous le nom de "whitlow", est une infection qui se produit autour des ongles. Elle touche à la fois les ongles des doigts et des pieds. Elle provoque un malaise et des douleurs, et peut également limiter certaines activités. 

 

Voir l'article entier
Le corbeau
Le corbeau

29-03-2021 11 minutes de lecture

Le corbeau est un oiseau de plumage noir qui se nourrit des insectes, des animaux faibles ou des déchets alimentaire des hommes. Il a une longue durée de vie s’il est domestiqué. Il est aussi un animal utilisé dans les pratiques mystiques. 

 

Voir l'article entier
Le jaguar
Le jaguar

25-03-2021 12 minutes de lecture

Un jaguar est un animal plutôt exotique qui, en raison de son caractère unique, peut devenir un totem. C’est un animal qui suscite le plus d’intérêts de nombreuses personnes. En soi, un jaguar est le messager de l'esprit, ce qui, en théorie du shamanisme, est le lien entre le monde des esprits et le monde humain.

Voir l'article entier

Rejoignez Le Royaume !