LIVRAISON GRATUITE* et 3 articles achetés 1 offert

0

Votre panier est vide

Ouroboros
11-02-2021

Signification de l'Ouroboros

5 minutes de lecture

Vous avez déjà vu l’image de ce serpent en forme de cercle qui se mord la queue ? Vous vous demandez ce que cela peut bien signifier ?

Nous nous sommes attardés sur le sujet et avons déniché des informations très intéressantes !

L'Ouroboros représente un serpent se mordant la queue, formant ainsi un cercle.Dans différents milieux et régions du monde entier, plusieurs significations lui sont associées. Cette image symboliserait le cycle de la vie et de l’existence.

Pour en avoir une meilleure idée, nous vous proposons de découvrir dans cet article :

  • L’historique de ce symbole ;
  • Les différentes interprétations qui en sont faites.
Passons rapidement au vif du sujet !
argent massif

Histoire du symbole de l’ouroboros

La plus ancienne description de ce symbole est contenue dans le Hiéroglyphe, le seul traitement systématique des hiéroglyphes égyptiens depuis l'antiquité. Il est arrivé en Europe en 1422, grâce à un manuscrit apporté à Florence depuis l'île d'Andros par le voyageur florentin Cristoforo Buondelmonti.

Œuvre écrite en grec, le Hiéroglyphe a probablement vu le jour dans les derniers milieux païens d'Égypte au Ve siècle après J.-C. lorsque la civilisation égyptienne avait disparu et avec elle la compréhension de son système d'écriture. La caractéristique du texte est en effet de donner une interprétation purement symbolique à des signes dont le sens était resté mystérieux pendant des siècles.

L'œuvre est généralement attribuée à Orapollo qui a dirigé l'une des dernières écoles païennes, celle de Menouthis, près d'Alexandrie. Selon l'auteur, l'ouroboros est l'une des façons dont les Égyptiens doivent représenter l'éternité. Pour indiquer l'éternité, ils représentent le soleil et la lune : ce sont en fait des éléments éternels.

bijoux femme

Expressions à travers l’ouroboros

Lorsqu'ils veulent exprimer l'éternité d'une manière différente, ils représentent un serpent dont la queue est cachée sous le reste du corps, appelé urée en égyptien, basilic en grec. Dans l'Égypte ancienne de pharaon, les ouroboros peuvent représenter le serpent primordial, appelé Sata, qui entoure le monde en le protégeant des ennemis cosmiques.

C'est ce que dit le Livre des morts : "Je suis Sata, allongée par les années, je meurs et renais chaque jour, je suis Sata qui vit dans les régions les plus reculées du monde". Ce serpent représente le temps qui se reproduit perpétuellement. Il contient en lui-même l'idée de mouvement, de continuité, d'autofécondation et par conséquent d'éternel retour.

Né iconographiquement de la culture égyptienne, le serpent qui se dévore la queue devient rapidement un symbole de l’ésotérisme très fréquent dans le monde antique. La fortune iconographique et conceptuelle des ouroboros sera revigorée par le néoplatonisme et dans l'art européen, en particulier en Italie, elle sera utilisée de la peinture de la Renaissance à la sculpture funéraire du XIXe siècle.

plaqué-or

L’ouroboros et les différentes interprétations

Ouroboros, le cercle infini

L'ouroboros en tant que symbole de la totalité est présent dans peut-être toutes les cultures, avec d'autres noms et représentations graphiques similaires. La représentation des Ouroboros-Quetzalcóatl des Mexicos est surprenante et exquise, et les ouroboros de latitudes aussi différentes que l'Australie, l'Afrique et l'Amérique sont très stylisés.

bijoux en or

Ouroboros, le roi serpent et le plastique

Symbole de l'éternel retour et de la régénération continue de la vie, le Roi Serpent ou Ouroboros est l'image qui définit le mieux le concept cyclique du temps : la "Grande Année" des anciens. Selon cette tradition, le temps cosmique s'achève chaque fois que les étoiles reviennent à leur point de départ.

À partir de ce moment (tous les 15 000 ans, selon les calculs médiévaux), le temps a inversé le sens de leur progression et a commencé à le faire dans la direction opposée. Avec l'avènement du christianisme, ce concept a été remplacé par la doctrine du temps linéaire, qui a un début (la création du monde) et une fin (le jugement dernier).

or jaune

Représentation historique

Le roi serpent a également joué un rôle important dans la tradition alchimique-hermétique, dans laquelle il représentait le processus de raffinement de toutes sortes de substances.

Comme motif iconographique, le serpent qui se mord la queue a été utilisé pour représenter l'éternité, souvent associé aux divinités et aux symboles qui personnifient le temps. La diffusion qui a atteint la Renaissance italienne est liée au renouveau du paganisme, promu par le néo-platonisme de Pic de la Mirandole et de Marsilio Ficino.

Les princes et les seigneurs ont reproduit cette image au dos des médailles pour synthétiser, à travers un symbole figuratif, les qualités de leur tempérament intellectuel, politique ou moral.

or blanc

 

Ouroboros, la cyclicité

L'imagination humaine que tant de monstres engendrent, a également donné vie aux "ouroboros" en se basant sur une prémisse presque enfantine : un serpent peut-il voir sa propre queue et essayer de la mordre ? Si la réponse est oui : comment un serpent peut-il être un serpent qui se mange tout seul ?

Sous ce symbole - avec d'autres noms et représentations plus ou moins similaires - différentes civilisations cachaient des significations liées à la cyclicité : temps, éternité, unité, retour. Des idées qui ont en commun la rondeur avec laquelle l'ouroboros nous renvoie immédiatement et inconsciemment à des formes primitives

Ces formes qui rappellent la roue sont aussi sophistiquées que l'horloge et aussi insondables que le zéro. Il est cependant paradoxal qu'avec ce dernier, nous entendions représenter une idée apparemment contraire aux ouroboros : la nullité, le vide, le néant.

 

anneau

Ouroboros, le symbole

L'Ouroboros, représenté par un serpent ailé aux traits d'un dragon dévorant sa queue, réunit, dans un sens ésotérique, le contenu de plusieurs symboles en un seul : serpents, dragons, les ailes, le renouvellement, le cercle. 

Le serpent représente la sagesse ancestrale, le mythe primitif du monde souterrain et la force primitive de la vie. C'est un signe du temps qui se reproduit éternellement, car en changeant de peau il se rajeunit, et en se courbant sur lui-même il évoque la courbe du ciel, l'image ésotérique de l'univers.

bijouterie

Mythe de l’orobouros

Son mythe incarne la sublimation de la matière ; le dragon est la personnification reptilienne du pouvoir primordial, gardien lié au monde souterrain et à la connaissance des oracles ; le cercle est l'idée synthétique de la perfection. 

En s'autodétruisant et en s'autofécondant, l'ouroboros symbolise le cycle de vie sans frontière entre le début et la fin, la dualité et l'équilibre entre les principes fondamentaux qui nous gouvernent : la vie et la mort, l'obscurité et la lumière, le conscient et l'inconscient, le masculin et le féminin, le yin et le yang.

Il entrevoit trois étapes de la manifestation de la vie créée à partir de ces forces antagonistes : la création, la subsistance et la destruction/renouvellement - dans l'alchimie, cela est compris comme la vie, la mort et la résurrection ("meilleure" vie). Une essence invisible fait de ces trois aspects les différentes phases d'une même chose.

Vu l'importance de cet emblème, il est, avec le sceau de Salomon, le signe distinctif du Grand Œuvre en tant qu'opus circularis. Cette conception de l'Œuvre est liée à la trajectoire du soleil autant qu'au motif du pèlerinage du héros et à celui de la fraternité, puisque le soleil se déplace à travers des quartiers dessinés dans le ciel.

précieuses

Le signe ouroboros utilisé en tant que pendentif de bijoux 

Le bijoutier utilise le symbole de l’ouroboros pour confectionner les bijoux. On peut le retrouver en général dans tous les bijoux et en particulier les bijoux pour femme comme  la bague, le bracelet, la gourmette, les boucles d’oreilles, le collier, la chaîne en or… Il apparait aussi sur les bijoux pour homme en l’occurrence les bracelets.

L’ouroboros en bijou sur faire un cadeau idéal pour l’anniversaire étant donné que c’est un symbole de protection. Offrez un bijou avec le symbole de l’ouroboros avec une pierre précieuse (or, diamant, saphir, émeraude…) comme cadeau et vous ferez des heureux.

fantaisaie

Que retenir de l’Ouroboros ?

Il faut finalement garder à l’esprit que l’image de ce serpent a pris corps dans la civilisation égyptienne. Elle s’est par la suite répandue au reste du monde. Les traductions varient en fonction des milieux et des appréhensions que chacun se fait. Quoi qu’il en soit, l’ouroboros renvoie au cycle de vie, un commencement et une fin éternelle.

argent rhodié

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Le Panaris
Panaris  : une infection qui pointe du doigt

06-04-2021 11 minutes de lecture

Plus fréquente qu'on ne le croit, le panaris ou patereccium mieux connue sous le nom de "whitlow", est une infection qui se produit autour des ongles. Elle touche à la fois les ongles des doigts et des pieds. Elle provoque un malaise et des douleurs, et peut également limiter certaines activités. 

 

Voir l'article entier
Le corbeau
Le corbeau

29-03-2021 11 minutes de lecture

Le corbeau est un oiseau de plumage noir qui se nourrit des insectes, des animaux faibles ou des déchets alimentaire des hommes. Il a une longue durée de vie s’il est domestiqué. Il est aussi un animal utilisé dans les pratiques mystiques. 

 

Voir l'article entier
Le jaguar
Le jaguar

25-03-2021 12 minutes de lecture

Un jaguar est un animal plutôt exotique qui, en raison de son caractère unique, peut devenir un totem. C’est un animal qui suscite le plus d’intérêts de nombreuses personnes. En soi, un jaguar est le messager de l'esprit, ce qui, en théorie du shamanisme, est le lien entre le monde des esprits et le monde humain.

Voir l'article entier

Rejoignez Le Royaume !