LIVRAISON GRATUITE* et 3 articles achetés 1 offert

0

Votre panier est vide

L'aigle
18-03-2021

L’aigle : Symbolisme et totem

11 minutes de lecture

Vous connaissez surement l'aigle mais savez-vous qu'il a une signification particulière ? Vous voulez connaitre le totem de l'animal ? Vous souhaitez connaitre l'interprétation d'un rêve d'aigle ? 

Comme toujours, Royal Lotus se charge de répondre à toutes vos inquiétudes.Voici ce que nous pouvons dire sur cet oiseau: 

Dans la plupart des cas, l'apparition du symbolisme de l'aigle dans votre vie signifie qu'il est temps de vous reconnecter avec votre cheminement spirituel. Vous devez écouter et prêter attention à vos conseils spirituels ainsi qu'à votre cœur. Lorsque vous êtes dans cet état de vol, toutes les portes s'ouvrent. Comme un phare, votre cœur suivra la lumière. 

Pour plus d’information sur l’aigle, Nous vous proposons de découvrir dans cet article : 

  • Les caractéristiques physiques de l’aigle, 
  • Le symbolisme et le totem de cet oiseau, 
  • Comment l’associer à d’autres éléments pour amplifier son effet. 

Prêt à y aller, Entrons dans le vif du sujet !  

Aigle, bottes, France, chaussures

Description de l’Aigle 

Les  Aigles ont le bec allongé, moins brusquement recourbé et plus largement fendu. Leurs tarses sont toujours emplumés jusqu’à la naissance des doigts. Leur pouce et leur doigt internes sont ornés d’ongles très développés. Ces ongles sont de véritables griffes.

Leur doigt médian porte un ongle un peu plus court, mais creusé d’une gouttière sur sa face inférieure. Enfin, leurs ailes, quoique obtuses, sont relativement plus longues. Lorsqu’elles sont déployées, elles arrivent à peu près au niveau de l’extrémité de la queue.  

Le genre Aquila comprend les Aigles à tarse emplumé jusqu’à la racine des doigts, dont les ailes sont aussi longues que la queue. Ils habitent les montagnes et vivent de proies terrestres.  

Leur habitat naturel 

Les Aquilinés sont répandus sur toute surface du globe, à l’exception de quelques îles de l’Océanie et de la partie australe du continent américain. Mais ses représentants ne vivent pas tous dans les mêmes conditions et n’ont pas tous les mêmes comportements ni le même régime alimentaire.

Les uns ont pour domaines les plus hautes montagnes, d’autres aiment planer au-dessus des steppes. D'autres encore se tiennent sur les rivages de la mer, sur les bords des lacs ou des fleuves. Ceux-ci se nourrissent principalement de poisson et de gibier, tandis que les premiers font la chasse aux Gallinacés et aux petits Mammifères.  

Tenant compte de ces différences dans le genre de vie et de certaines particularités de leur corps, on peut subdiviser les aigles en plusieurs genres. Nous les passerons rapidement en revue, en commençant par le genre Aigle ou Aquila.   

vêtements, franchise

Aigle royal ou L’Aigle doré 

Cet aigle à l’âge adulte porte une livrée d’un brun chocolat, tirant au jaune sur les pattes et au roux sur les plumes lancéolées et la région postérieure de la tête. Ce grand rapace mesure près d’un mètre de long.  

  •  Habitat : Il a pour patrie une vaste région comprenant l’Europe entière, le Nord de l’Asie et le Nord de l’Amérique. Il est assez commun en Suisse, ainsi que dans les Alpes françaises et dans les Pyrénées. Il se montre accidentellement dans les grandes forêts de la Champagne et même dans la forêt de Fontainebleau.  
  • Nid : Dans les steppes de la Russie il fait, dit-on, son nid sur le sol. Mais dans l’Europe occidentale il le place dans les endroits les plus inaccessibles, quelquefois au sommet d’un arbre, ou plus souvent sur des rochers abrupts. Ce nid ou cette aire mesure jusqu’à deux mètres de diamètre et est formée de branches, de feuilles et d’herbes sèches. 
  •  Œuf : Au printemps, elle renferme deux, trois ou quatre œufs d’un blanc jaunâtre ou blanchâtre, tachetés de brun et de roux. Plus tard elle sert de berceau pour les jeunes auxquels les parents ne cessent d’apporter des Lièvres, des Lapins, des Perdrix ou des Canards.   
  • Alimentation : Les Aigles, en effet, surtout quand ils ont des petits, sont de grands destructeurs de gibier. Souvent ils ne craignent pas de s’attaquer à des animaux de taille assez forte, à des Chèvres, à des Chamois, à des Bouquetins. Ils cherchent à surprendre les Agneaux qui paissent à côté de leurs mères. Dans une ou deux circonstances on aurait même vu un de ces grands Rapaces enlever un petit enfant. 
Randonnée, sac

Aigle impérial 

L’Aigle impérial est toujours plus petit que l’Aigle royal. Il s’en distingue assez facilement par les teintes de son plumage. En effet, lorsqu’il est tout à fait adulte, il a au sommet de la tête, l’occiput et la nuque fortement maculés de blanc, souvent même d’une teinte crème presque pure. 

Le dessus du corps d’un beau noir avec des épaulettes blanches. Il a des bordures grises sur les couvertures des ailes, la queue noire, ondée de gris. Les parties inférieures d’un brun foncé passant au brun roussâtre sur l’abdomen. La cire et les pattes d’un jaune terne, et le bec bleuâtre avec la pointe noire. 

L’Aigle impérial habite le Sud-Est de l’Europe, le Nord de l’Inde, la Chine, le Nord-Est de l’Afrique. Il se montre accidentellement en Algérie. Ses comportements sont à peu près les mêmes que celles de l’Aigle royal. En Espagne, dans les Pyrénées et dans le Nord-Ouest de l’Afrique cette espèce est représentée par une variété locale : l’Aigle d’Adalbert. 

produits, feminin

Aigle criard, d'Australie et les espèces voisines 

L’Aigle criard est encore de taille plus faible et porte une livrée d’un brun plus clair, plus terne et plus terreux que celle de l’Aigle fauve. Les parties inférieures de son corps ne tirent pas au noir et sa tête ne passe pas au roux vif dans la région occipitale. Cette espèce présente cependant d’assez grandes variations de plumage.

Ces variations semblent indiquer l’existence de deux autres sous-espèces, à savoir l’Aigle lancéolé et l’Aigle tacheté.  La seconde de ces deux sous-espèces se trouve surtout dans l’Europe centrale et vient hiverner dans l’Est de l’Afrique. La première se rencontre principalement en Inde et dans la péninsule Indochinoise.

Alors que la forme typique a pour berceau la Mongolie, la Sibérie, la Russie méridionale et même la Pologne et certaines contrées de l’Allemagne.  En Australie vit un autre représentant de la sous-famille des Aquilinés. L’on le nomme l’Aigle audacieux ou l’Aigle enfumé. Il diffère des Aigles d’Europe par son bec plus épais, rappelant celui des Pygargues, et par sa queue étagée.  

masculin, modifier

Aigle de Bonelli

L’Aigle de Bonelli est un oiseau de petite taille. Il se distingue des Aigles ordinaires par ses formes moins robustes, son doigt interne relativement moins développé. Son plumage est de teinte plus claire et moins uniforme. Les adultes de cette espèce sont ordinairement d’un brun noirâtre, tacheté de blanc et de roussâtre, sur les parties supérieures du corps.

D’un blanc nuancé de gris roussâtre et marqué de flammèches et de gouttelettes brunes sur les parties inférieures. Leur queue, de couleur grisâtre, se termine par un liseré jaunâtre précédé d’une large bande brune. Leurs mandibules sont d’un brun plombé. Leur cire et leurs pattes sont d’un jaune assez vif.  

Les sujets moins avancés en âge sont plus fortement tachetés sur la région dorsale. Les jeunes individus offrent sur la poitrine, la tête et le cou des teintes rousses très accusées. On constate du reste d’un spécimen à l’autre d’assez grandes variations sous le rapport du plumage.  

Son habitat naturel

En Inde et dans les pays baignés par la Méditerranée, l’Aigle de Bonelli est assez répandu. Il est même sédentaire dans quelques-uns de des départements méridionaux de la France où il se tient sur les montagnes déboisées et fait son nid dans une crevasse de rocher. Doué d’un vol puissant, en quelques coups d’ailes il s’élève assez haut pour disparaître aux yeux des observateurs.  

Son alimantation

L’Aigle de Bonelli est en effet un oiseau fier et courageux qui se nourrit de proie vivante et qui ne craint pas de venir enlever des volailles jusque dans les basses-cours. Il dévaste aussi les colombiers et poursuit dans les jungles, au bord des marais ou en rase campagne, les Lièvres, les Outardes, les Coqs sauvages, les Paons, les Poules d’eau et même les Ibis et les Hérons. 

Il plane en décrivant des cercles, puis, brusquement, se laisse tomber sur sa proie avec la rapidité d’une flèche. En général, quand il est au repos, il se tient le corps légèrement incliné, mais parfois il se redresse, l’œil étincelant, et toute sa physionomie respire alors une audace singulière.  

Les autres Aigles 

Dans le langage courant, le mot aigle, ne s’applique pas nécessairement à des oiseaux du genre Aquila. Parmi les Aquilinés plusieurs autres genres sont qualifiés d’Aigles. Tels sont les Aigles-Autours (Spiziastur), les Aigles huppés (Spizaetus et Lophoaetus), les Faux-Aigles ou Aigles-Eperviers (Pseudoaetus ou Nisaetus), ainsi que les espèces des genres : Harpyopsis, Hieraaetus, Ictinaetus, Lophaetus, Oroaetus, Pithecophaga, Polemaetus, Stephanoaetus. On doit également mentionner le genre Hieraaetus, représenté par l’Aigle botté : 

 

territoires, traductions

Aigle botté 

L’Aigle botté est une espèce proche de l’Aigle de Bonelli. Dans sa livrée complète, il a la tête et le cou d’un roux strié de brun, le front blanc. Il a le manteau d’un brun moiré, avec un peu de blanc sur les épaules et la croupe, la gorge, la poitrine et le corps d’un blanc pur ou légèrement jaunâtre et marqué de stries brunes et de raies transversales roussâtres.

Il a également les ailes d’un brun tirant au noir, la queue d’un brun un peu moins sombre, avec un liseré blanc à l’extrémité. Sa cire et ses pattes sont d’un jaune verdâtre. Mais parfois les parties inférieures du corps sont fortement nuancées de brun, tandis que les autres parties conservent la coloration normale. L’habitat de cette espèce est à peu près le même que celui de l’Aigle Bonelli, et son régime est peu différent.  

Des Aigles qui n’en sont pas

On donne souvent, dans le langage courant, le nom d’Aigles, non seulement aux Oiseaux mais encore à un certain nombre de Rapaces. Ces rapaces qui offrent des ressemblances extérieures et même quelques affinités de structure avec les Aquilinés. Mais ils n’ont pas les mêmes comportements, les mêmes proportions et la même forme du bec et des pattes.

Ils sont plus convenablement placés dans des groupes distincts. Certains sont aussi des Accipitridés, tels les Aigles-Busards ou Circaètes (Circaetus), les Serpentaires ou Bachas (Spilornis), les Aigles bateleurs (Terathopius), les Aigles féroces (Harpia harpyja). D'autres, comme les Macaguas sont des Polyborinés. 

code, eagle

Les Pygargues ou Aigles pêcheurs 

Les Pygargues appartiennent généralement au genre Haliaeetus, qui ressemblent aux Aigles ordinaires par les formes générales. Mais ils ont le bec plus fort, les yeux moins enfoncés sous l’arcade sourcilière et la queue coupée moins carrément, sans être aussi étagée que chez l’Aigle d’Australie. En outre, leur physionomie offre une certaine analogie avec celle des Vautours. Quand ils sont en action, grâce à la présence de longues plumes lancéolées qui peuvent se relever sur la nuque et les côtés du cou. 

française, entreprise

Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) 

Le Pygargue commun ou Pygargue à queue blanche , qu’on appelait jadis le Grand Aigle de mer, habite les régions septentrionales de l’Europe et une grande partie de l’Asie. Il visite en hiver la Russie méridionale et le Nord de l’Afrique.  

Il niche sur les rochers escarpés et se nourrit surtout d’Oies sauvages, de Canards, de Macreuses et de plusieurs espèces d’oiseaux de mer. A défaut de proie vivante, il se contente des cadavres de Phoques ou de Cétacés que le flot rejette sur le rivage.  

Le Pygargue, en effet, vit beaucoup moins dans l’intérieur des terres que les Aigles ordinaires. Il se tient de préférence sur les côtes ou sur les bords des grands fleuves, près de leur embouchure. 

homme, vêtement

Haliaeetus leucocephalus (Pygargue à tête blanche)

Aux Etats-Unis, on trouve une autre espèce du même genre qui est bien caractérisée par les teintes de son plumage. C'est le Pygargue à tête blanche ou Aigle chauve dont les comportements ont été admirablement décrits par Audubon.  

veste, normandie

Les autres Pygargues. 

Une troisième espèce, de taille gigantesque , pourvue d’un bec énorme et de serres aussi fortes que celles d’une Harpie : le Pygargue pélagien. Il a été signalée dans le Nord-Est de la Sibérie, sur les côtes septentrionales de la Chine, au Japon et au Kamtchatka. 

Enfin, d’autres Pygargues, Haliaeetus vocifer, H. voci-feroides, H. leucoryplaus, H. aguia, habitent l’Afrique, Madagascar, l’Asie méridionale ou l’Amérique du Sud.  Quant au genre Ichthyophaga, il compte deux espèces : le Pygargue nain (Icthyophaga humilis) et le  Pygargue à tête grise (I. ichthyaetus), qui sont tous les deux de l’Asie du Sud et du Sud-Est 

femelle, marques

Animal Totem : L’Aigle 

Ceux qui s’identifient à l’animal totem de l’aigle se reconnaissent à la puissance de leur capacité de visionnaire. Que ce soit une vision a court ou a long terme. L’esprit de ce totem encourage le développement de l’intuition dans votre vie quotidienne.L’aigle apporte des enseignements sur les meilleures manières d’élever votre perspective.

Il vous permet de prendre du recul par rapport aux situations dans lesquelles vous vous trouvez. Faites appel à l’esprit du totem de l’aigle pour gagner en puissance d’observation et vous concentrer sur les tâches que vous devez accomplir. De plus, ce totem est un bon compagnon pour développer votre conscience spirituelle. 

années, pluie

La symbolique de l’aigle 

L’aigle est un animal totem et symbole dont les attributs et significations sont nombreuses. En voici les plus courants : 

L’aigle est le messager du monde des esprits ; Le pouvoir de concentration ; La capacité à prendre les devants lorsque le moment opportun se présente ; Le pouvoir de voir, d’avoir une vision claire des situations ; Le totem de l’aigle a un lien fort avec le monde de la sagesse et des esprits ; Symbole de la conscience spirituelle...

L’animal totem de l’aigle appartient au domaine de la symbolique et sagesse des oiseaux. De ce fait, il porte les attributs qui sont associes à la capacité de voler et de toucher des hauteurs autrement inaccessibles. 

mode, article

L’animal totem de l’aigle comme messager 

L’aigle peut voler haut dans le ciel sans effort apparent. Comme la plupart des totems d’oiseaux, cet animal de pouvoir est souvent considéré comme un messager porteur des communications venant du monde des esprits et de l’invisible. Si vous avez l’aigle comme un animal totem, vous pouvez être enclin à jouer avec des outils de divination.

À utiliser votre intuition pour guider vos pas dans la vie.Travailler avec le totem de l’aigle pourrait renforcer votre capacité dans ce domaine. Lorsque l’aigle se présente dans votre vie, soyez sensible aux messages qu’il peut vous apporter et soyez réceptif à votre propre intuition. 

bottes, français

Le totem de l’aigle et le pouvoir de concentration 

L’aigle comme animal totem nous invite à concentrer notre attention dans notre vie quotidienne. Lorsque vous vous sentez la présence de cet animal protecteur, évitez les distractions et concentrez-vous sur la tâche à accomplir. En même temps, les aigles sont connus pour prendre de la hauteur facilement. Cet animal a le pouvoir d’apporter un soutien utile pour acquérir une perspective de plus haut niveau sur une question ou un projet qui vous préoccupe. 

Lorsque l’aigle apparaît dans votre vie, il est sans doute temps d’être moins distrait par les détails. Vous devez vous concentrer sur une perspective plus globale. En vous appuyant sur l’énergie de l’esprit de l’aigle, vous êtes encouragé à envisager clairement ce qui vous attend et défier tous les obstacles qui pourraient se trouver sur votre chemin. Utilisez votre pouvoir de vision et votre clarté d’esprit pour guider vos actions. 

territoire, vélo

L’esprit de l’aigle et la capacité de prendre les devants au bon moment 

L’aigle est connu pour être un oiseau de proie remarquable. Avoir cet animal comme guide spirituel ou totem met l’accent sur votre capacité à diriger et influencer les autres. Quand l’aigle se présente dans votre vie, cela pourrait signifier qu’il est temps de prendre plus d’initiatives et d’être plus actif. 

Les aigles symbolisent le pouvoir de l’observation. L’esprit de cet animal totem peut également indiquer que vous avez l’opportunité d’étudier une situation qui vous préoccupe avant d’agir. La sagesse de l’aigle consiste à observer attentivement la situation et d’agir quand le moment opportun est venu. 

chasse, vêtements

L’esprit du totem de l’aigle et la vision 

La symbolique de l’aigle est souvent associée à une capacité de vision puissante. Si vous avez cet animal comme totem, vous avez déjà développé ou êtes en train de développer votre capacité à avoir des visions fortes. Peut-être même utilisez-vous votre intuition de manière clairvoyante pour soutenir vos objectifs dans la vie et vos communications avec les autres. 

Tout comme l'aigle peut voir dans les moindres détails à grandes distances, vous êtes capable de percevoir ce que les autres ne peuvent pas en temps ordinaire.Vous avez une affinité avec l'exploration des grands mystères de la vie et la divination. 

femelle, orne

Associez l'aigle à Fleur de lotus pour un effet amplifié 

Vous connaissez désormais les caractéristiques, la signification et le totem de l'aigle.Nous pouvons résumer la situation comme suit :Trois mots servent à décrire ce qu'est un aigle: beauté, majesté et puissance.Sans aucun doute, cet oiseau de proie est l'un des animaux les plus connus et les plus admirés de la nature. Vous pouvez dorénavant identifier les personnes qui ont l'aigle comme totem.

Vous pouvez également reconnaitre les symboles de l'aigle présents dans la nature. Vous le savez, le symbolisme de l'aigle est principalement la reconnexion spirituelle.Avec un tapis fleur de lotus, son effet n'en sera que plus amplifié.Vous aurez l'occasion de vous séjourner à l'abri des mauvaises ondes avec une protection 360 ° de votre maison.Notre collection de tapis est prête pour vous. 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Le Panaris
Panaris  : une infection qui pointe du doigt

06-04-2021 11 minutes de lecture

Plus fréquente qu'on ne le croit, le panaris ou patereccium mieux connue sous le nom de "whitlow", est une infection qui se produit autour des ongles. Elle touche à la fois les ongles des doigts et des pieds. Elle provoque un malaise et des douleurs, et peut également limiter certaines activités. 

 

Voir l'article entier
Le corbeau
Le corbeau

29-03-2021 11 minutes de lecture

Le corbeau est un oiseau de plumage noir qui se nourrit des insectes, des animaux faibles ou des déchets alimentaire des hommes. Il a une longue durée de vie s’il est domestiqué. Il est aussi un animal utilisé dans les pratiques mystiques. 

 

Voir l'article entier
Le jaguar
Le jaguar

25-03-2021 12 minutes de lecture

Un jaguar est un animal plutôt exotique qui, en raison de son caractère unique, peut devenir un totem. C’est un animal qui suscite le plus d’intérêts de nombreuses personnes. En soi, un jaguar est le messager de l'esprit, ce qui, en théorie du shamanisme, est le lien entre le monde des esprits et le monde humain.

Voir l'article entier

Rejoignez Le Royaume !