Vous avez envie de faire de jolis bouquets de fleur ? L’amaryllis est la fleur qu’il vous faut. Il s’agit d’une plante ou d’une fleur plutôt fascinante. Les origines de ces plantes d’intérieur font l’objet de polémiques. Son genre, ses différentes espèces sont tout autant des sujets à débat. L’une des choses qui la rendent encore plus fascinante est sa floraison ou même les différents noms qu’on lui attribue. Aussi, il faut savoir comment faire pour la planter.

pistil-pétale-pollen

Qu’est-ce que l’amaryllis brillante

L’amaryllis est une fleur qui appartient au genre Amaryllis. Cette fleur appartient à la famille Amaryllidaceae. Le nom amaryllis vient du grec et signifie  »brillant ». Cette fleur est également appelée communément belle-mère et belle-fille. La raison de cette appellation est que les fleurs sont souvent dos à dos. Également, la fleur fleurit sans feuillage. Les origines et le genre de cette fleur posent polémiques. L’Amaryllis, autrefois était attribuée au genre Hippeastrum, et ce, même dans le domaine botanique auquel il est assez similaire. La différence capitale se trouve dans le fait que l’Amaryllis fleurit sans feuilles. Aussi, les fleurs du genre Hippeastrum sont plus grosses que celles de l’Amaryllis. En plus, elles sont originaires d’Amérique du Sud.

L’Amaryllis est une plante qui est originaire de l’Afrique du Sud. Elle a été importée en Europe à partir du XVIe siècle. Cette fleur se caractérise par sa nature bulbeuse. Ce bulbe a la particularité d’avoir une forme ronde et un aspect brun. Les fleurs apparaissent au printemps et de longues feuilles comme des lancées s’en détachent. L’Amaryllis produit également des fruits. Ces derniers contiennent des graines et peuvent être utilisés dans la création de nouveaux plants. Il existe de nombreuses espèces d’amaryllis.

La plus commune est celle appelée la morelle noire. Elle permet de faire des bouquets splendides.  Aussi, de nombreuses espèces ont été créées en serre grâce à des croisements d’autres espèces. On les appelle également des cultivars. L’un des exemples les plus connus est la Brunswigia Josephinae qui est dédiée à la femme de Napoléon Bonaparte. Il s’agit de Joséphine. L’amaryllis a donc une histoire controversée. Sa culture n’est également pas aisée. C’est pour cela qu’il est important de connaître les différentes facettes qui permettent de planter cette fleur.

bouquet-calice-étamine

Comment cultiver l’amaryllis ?

Cultiver l’amaryllis n’est pas en soi difficile, surtout quand on souhaite la cultiver à l’intérieur. En effet, cette fleur est généralement utilisée comme fleur coupée. Il est important de garder un œil sur le thermomètre. Étant donné qu’il s’agit d’un plant tropical, il doit être gardé dans un endroit qui doit être assez chaud. Par conséquent, la culture en pot est la plus privilégiée dans les régions ayant un climat semblable à celui de l’Europe. Par contre, lorsqu’il s’agit d’une région beaucoup plus chaude, la culture à l’extérieur ou dans une terre de jardin est tout à fait envisageable. Privilégiez pour cela la culture dans un parterre de fleurs.

Aussi, il faut noter que la fleur d’amaryllis soit plantée en utilisant les graines de son fruit. Toutefois, vous ne remarquerez pas de floraison dans votre plantation avant de nombreuses années (4 à 5 ans). C’est l’une des raisons pour laquelle l’achat des bulbes est préconisé. Ces dernières doivent être cultivées dans le sol. Cependant, il faudra ajouter du sable au sol. En effet, il est important que le sol soit drainant. Quant à l’ampoule, il faut la mettre dans un endroit qui est véritablement ensoleillé. Vous pouvez choisir un endroit tel que l’ombre. Elle doit être placée dans le sol à une profondeur de 20 centimètres environ. Examinerons plus en détail les différents moyens de culture de l’amaryllis.

bourgeon-corolle-floraison

La culture en pot de l’amaryllis

En Europe, la culture de l’amaryllis dans des pots est la meilleure option. D’ailleurs, elle est très simple. Afin d’avoir de très bons résultats, il faut tout préparer tout en commençant par le récipient dans lequel on doit mettre l’ampoule. Il doit avoir une profondeur d’au moins 30 cm. Son diamètre doit être large d’au moins 4 cm (de petits pots) que l’ampoule. Cela permettra d’avoir de belles floraisons. Par ailleurs, cette pratique aidera à éviter la pourriture des plants. Il semble également que les plants produisent de grandes fleurs beaucoup plus facilement lorsqu’ils sont placés dans de petits pots.

Ensuite, il faudra créer une couche drainante sur le fond du gravier ou de l’argile expansée. Remplissez la couche à l’aide d’un mélange de terre pour plantes à fleurs (du terreau) et de sable. Veillez à la remplir à parts égales. Enfin, il faudra procéder à un engraissage. Ainsi, celui-ci donnera deux fois par mois. Utilisez à cet effet un produit qui est riche en phosphore et en potassium. Cette opération est surtout importante après la fin de la floraison des plants. Quant à l’arrosage des plants, il ne doit être fait que lorsque le substrat sera profondément asséché.

orchidée-tulipe-parfum

Autre chose à savoir sur la culture en pot

Les arrosages doivent être d’ailleurs faits de temps à autre. Globalement, les amaryllis sont très faciles à cultiver. Ils n’ont pas besoin d’investissement important pour fleurir. Il leur faut que le drainage du sol soit bien assuré et qu’il soit mou. En plus, pour les rempoter, il faudra attendre tous les 2 ou 3 ans. C’est donc une culture facile à faire. La floraison de cette fleur a lieu au printemps ou en début de l’été en principe.

Toutefois, avec les différents cultivars qui existent, il est facile de trouver des espèces de cette plante qui peuvent fleurir en hiver. Il y en a d’autres qui sont amenés à fleurir à d’autres périodes de l’année. Cette diversité dans les périodes de floraison de la fleur fait qu’elle est disponible à tout moment. En réalité, vous pouvez effectuer la culture de l’amaryllis à toutes les périodes de l’année. C’est le véritable avantage de la variété de floraisons.

violette-lilas-fleuriste

La culture en extérieur de l’amaryllis

Ordinairement, il est difficile voire impossible de cultiver les amaryllis quand le thermomètre baisse. C’est pour cela que la culture en pots est privilégiée. Les plants doivent être normalement retirés du sol quand la fraîcheur augmente. Heureusement, certains cultivars ont été développés. Ils sont même capables de résister aux températures en dessous de 0°. Avec ces cultivars, il est désormais possible de cultiver l’amaryllis en pleine terre.

Les amaryllis peuvent se montrer comme étant des éléments qui ont un grand impact. Cela se remarque surtout quand ils sont insérés dans les bordures mixtes. Cet impact s’accentue lorsqu’ils sont plantés en combinaison avec des herbes, des arbustes ou des arbres et arbustes. Si vous voulez  qu’ils durent assez longtemps, il est assez important d’être scrupuleux pendant leur plantation.

– Au début du printemps ou en automne dans le Sud : Il vous faut préparer soigneusement le substrat et le travailler en profondeur. Ensuite, vous devez incorporer une bonne quantité de fumier.

– Dans le cas où cela s’avère être trop compact, vous devez créer une couche de gravier en profondeur. Ensuite, il sera nécessaire d’ajouter une bonne quantité de sable de rivière au compost ;

– À présent, vous devez insérer les bulbes à une profondeur d’environ 15 cm. Ensuite, laissez le sommet émerger du sol légèrement. Sur une surface d’un mètre carré, vous avez la possibilité d’insérer 6 à 9 spécimens ;

– Ensuite, vous pouvez arroser juste après avoir planté l’ampoule. Un autre arrosage sera nécessaire si et seulement si une sécheresse se prolonge.

– À la fin de la floraison, vous pouvez mettre tous les 15 jours un engrais liquide. Veillez à ce que votre engrais contienne un fort taux de phosphore et de potassium.

inflorescence-lys-pédoncule

Quels soins apportés aux plantes ?

Quand on effectue la culture en pots de l’amaryllis, il faut respecter plusieurs critères. D’abord, il vous faut un récipient d’au moins 30 cm de profondeur. Le récipient en question doit avoir un diamètre de plus de 4cm, cela doit donc être plus large que l’ampoule. Ainsi, on obtient à la fin de floraison de belles fleurs et on évite l’apparition de la pourriture. Toutefois, ce n’est pas les seuls facteurs qui vous permettront d’avoir de belles fleurs. Les amaryllis ont besoin de certains soins et il est important de le leur apporter.

Pour commencer, il est important d’éliminer les fleurs fanées. Pour cela, il faut attendre que les feuilles ainsi que la tige sèchent totalement et on pourra les couper à la base. C’est important de laisser les tiges sécher avant de procéder à cette opération. Il est aussi très important de ne pas trop ‘’déranger’’ les plantes. Elles doivent rester le plus longtemps possible intactes. Comme nous l’avons dit, il faut attendre 4 à 5 ans pour effectuer le rempotage. C’est aussi le temps qu’il faudra attendre pour effectuer les divisions.

abeille-nénuphar-femelle

Aprofondissemnt des soins

Toutes les variétés de l’amaryllis ne sont pas résistantes au froid. Il y a certaines variétés qui sont très sensibles. C’est d’ailleurs celles qu’on rencontre le plus souvent. Il faut donc les retirer à l’approche de l’hiver (début novembre). Ces variétés doivent être conservées dans des endroits qui ne sont pas trop chaud ou à mi-ombre. Paradoxalement, il faudra exposer les fleurs à une température basse pendant quelques semaines (à la fin de l’hiver). C’est à cette condition que vous obtiendrez de belles plantes fleuries une fois le printemps venu. Il faudra aussi interrompre totalement les irrigations à ce moment.

La région dans laquelle vous vivez peut également déterminer les soins que vous devez apporter à la fleur. Si vous vivez par exemple dans le Nord, vous devez extraire les bulbes de la terre. Ensuite, laissez-les sécher dans une zone bien aérée et avec beaucoup d’ombre. Enfin, stockez-les dans un endroit qui présente plus d’obscurité. Cet endroit ne doit pas être humidifié. Une fois le printemps arrivé, vous les remettrez en terre pour qu’ils soient exposés en plein soleil. En revanche, si vous vivez dans le Centre-Sud, on peut aisément laisser les bulbes dans le sol, surtout s’il s’agit de spécimens moins sensibles au froid. Dans ce genre de situation, il est aussi pratique de créer un bon paillage. Ceci se fera avec une épaisse couche de feuilles ou la paille.

jardin-œillet-rosier

Comment obtenir de nouvelles plantes d’amaryllis ?

Afin d’obtenir de nouvelles plantes d’amaryllis, vous avez plusieurs possibilités. D’abord, il y a le semi et la division des bulbilles latérales. La division est la méthode la plus sûre. Par contre, avec les semis, vous devez attendre de nombreuses années avant la floraison. En plus de cela, les résultats ne sont pas souvent ceux que vous attendez. Ils peuvent s’avérer décevants, que ce soit pour la couleur ou pour la taille de la plante.

Pour cela, la division est la meilleure option. Pour procéder à cela, il faut attendre au moins 5 ans. En effet, cette opération ne peut qu’être faite sur un spécimen vieux d’au moins 5 ans. Les bulbilles latérales sont détachées à la fin de la floraison après que la plante ait été extraite. Après cela, elle doit être cultivée dans des pots et seront traitées avec un produit à forte teneur en phosphore pour fertilisation. Ce traitement doit être régulièrement effectué. Avec ce procédé, vous pourrez observer les premières fleurs au bout de 3 ans.

pollinisation-graine-angiosperme

Bon à savoir pour l’acquérir chez un détaillant

Si vous préférez acheter la plante chez un détaillant, sachez que vous devez prendre en compte plusieurs critères afin d’effectuer votre choix. Le premier élément concerne la présentation de l’ampoule. Il faut veiller à ce qu’elle soit intacte, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas avoir des entailles ni aucune égratignure. Il faut également vérifier qu’il n’y a pas un début de pourriture. N’oubliez pas non plus de vérifier si les racines sont aussi intactes que cohérentes.

Enfin, il faut prendre également en compte la rusticité de la variété, sa couleur, la forme de sa fleur et la taille qu’elle pourrait atteindre. Concernant son côté rustique, il faut dire que les cultivars qui sont le plus vendus ne sont pas très rustiques. Ils ont de grandes fleurs qui peuvent être doubles ou simples et ont une forme de trompes. Ces cultivars peuvent avoir aussi des fleurs blanches, des fleurs parfumées, des fleurs roses et des fleurs vertes. Il n’est pas rare de trouver la couleur violette ou pourpre. Avec tout cela, vous pourrez avoir des fleurs fraîches pour un joli bouquet.